Avec Techeetah, DS a "construit une vraie équipe"

partages
commentaires
Avec Techeetah, DS a
Par :
19 janv. 2019 à 17:20

Après trois saisons aux côtés de Virgin Racing, DS Automobiles s'est associé à l'écurie Techeetah pour la saison 2018-19 de Formule E. Un choix dont se félicite le constructeur français.

Pour DS Automobiles, la saison 2018-19 de Formule E marque un nouveau départ. Après trois saisons aux côtés de Virgin Racing, qui ont mené à un total de cinq victoires (toutes remportées par Sam Bird), la marque française est désormais associée à l'écurie Techeetah, celle-là même qui a mené Jean-Éric Vergne au titre des pilotes l'an passé.

DS Techeetah, c'est un partenariat qui n'a été officialisé qu'en juillet dernier, à l'issue de la campagne 2017-18, mais pour lequel les préparatifs ont commencé bien avant, alors que l'équipe chinoise venait de faire ses débuts dans le championnat. Tout d'abord avec un groupe propulseur "probatoire" qui a fait ses débuts en piste dès l'été 2017, en vue de la nouvelle réglementation pour la saison 5, mais pas seulement. "Personnellement, je travaille depuis plus de deux ans avec eux sur l'aspect marketing, le choix des pilotes, la structure, la visibilité, toutes ces choses-là", confie Xavier Mestelan Pinon, directeur technique de DS Performance, à Motorsport.com. "Ce sont de gros challenges."

Lire aussi :

Pendant de longs mois, alors que la future alliance n'était qu'un secret de polichinelle, il a fallu composer avec les batailles entre DS Virgin et les Techeetah à moteur Renault en piste, par exemple à Hong Kong où Bird s'est imposé devant Jean-Éric Vergne, mais aussi avec des développements qui impliquaient forcément des interlocuteurs différents en vue de 2018-19.

"Ce n'était pas simple", reconnaît Mestelan Pinon. "Ça s'est fait intelligemment, chacun a su garder ses distances là où il le fallait, et nous avions également travaillé ensemble lorsqu'il le fallait. Nous avons fait de belles choses, c'était intéressant."

Xavier Mestelan Pinon, directeur performance DS, en conférence de presse

Xavier Mestelan Pinon, directeur performance DS, en conférence de presse

Photo de: Malcolm Griffiths / LAT Images

L'équipe DS Techeetah au travail

L'équipe DS Techeetah au travail

Photo de: Techeetah

Il est désormais possible de dresser un "très bon bilan" du partenariat entre DS et Techeetah, bien que les deux parties n'aient, pour l'heure, disputé que deux courses ensemble. Par rapport à l'époque Virgin, Mestelan Pinon se félicite d'une véritable symbiose au niveau technique, mais pas seulement.

"Il y a un point qui est très important pour moi, c'est que le set-up en termes de marketing est très beau aussi", commente le Français. "Nous avions mis longtemps avec nos précédents partenaires pour construire un team qui soit présentable, qui soit au niveau de ce que souhaite une marque premium comme DS. Avec nos nouveaux partenaires, nous y sommes arrivés dès la première course. C'était important."

"Le second point est qu'avec nos nouveaux partenaires, nous avons construit une vraie équipe, à savoir que tout le monde est basé à Satory, sous le même toit. Il y a un très gros gain. Nous avons vraiment un garage avec les trois voitures côte à côte – un nouveau garage, d'ailleurs –, nous avons tous les ingénieurs qui bossent au même endroit, c'est pour nous très important. Les simulateurs bien sûr, pour les pilotes et pour les ingénieurs avec les ordinateurs, les bancs d'essai, etc. C'est vraiment un gros avantage. Très positif."

"Ensuite, clairement, les gens de Techeetah ont une expérience importante. Nous avons aussi des philosophies de travail qui sont peut-être un peu plus proches, nous nous comprenons peut-être un peu mieux par moment. Au-delà de ça, je pense surtout que les gens de Techeetah ont vraiment une passion dans leur boulot, une énergie... Voilà, il y a un gros niveau d'implication, une bonne expérience qui fait que ça s'est bien marié avec nous. Vraiment, nous sommes sur la même longueur d'ondes."

Jean-Éric Vergne et André Lotterer ont tous deux fini les deux premières courses de la saison dans le top 6, permettant à Techeetah d'occuper la tête du championnat des équipes malgré l'absence de victoire... pour l'instant.

Article suivant
Des possibilités au Mans et en IndyCar pour Wehrlein

Article précédent

Des possibilités au Mans et en IndyCar pour Wehrlein

Article suivant

Nyck de Vries en 2019 : Être chassé plutôt que chasseur !

Nyck de Vries en 2019 : Être chassé plutôt que chasseur !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Équipes Techeetah , DS Virgin Racing
Auteur Benjamin Vinel