Jean-Éric Vergne en pole devant les cinq leaders du championnat!

Jean-Eric Vergne s’élancera en pole position pour la troisième fois sur sept départ (rappelons qu’il a pris le championnat en cours à partir de la troisième manche à Punta del Este) en Formule E. Le Français de l’équipe Andretti Autosport précédera les cinq premiers du championnat, dans un ordre un peu différent avec Nelson Piquet Jr. (NEXTEV TCR) 2e devant Lucas di Grassi (Audi Sport Abt),Sébastien Buemi (e.DAMS-Renault), Jérôme d'Ambrosio (Dragon Racing) et Nicolas Prost (e.DMS-Renault).

Entre les deux leaders du classement général, Piquet Jr et Buemi, cela s’est joué dans le premier groupe dont ils faisaient tous les deux partie. Le Brésilien y a signé le meilleur chrono, battant de près d’une demi-seconde celui de son rival aux essais libres. Buemi s’est retrouvé 2e mais à près de quatre dixièmes de seconde. “On n’est que cinq en piste, et on trouve moyen de se gêner!” déplorait le Suisse aussitôt après avoir mis pied à terre. “Je pense que je vais perdre pas mal de places.”

Cela n’a pas été le cas avec le deuxième groupe puisque Jérôme d’Ambrosio, le plus véloce, n’a pu faire mieux que le 3e temps provisoire derrière eux deux tandis que Nicolas Prost, plus rapide que Piquet dans les deux premiers secteurs lors de sa dernière tentative, s’est écroulé dans le troisième où il en a perdu huit pour échouer en 4e position à ce stade de la séance.

Di Grassi toujours remonté après Berlin

Dans le troisième groupe, c’est finalement un Lucas di Grassi toujours furieux de sa disqualification à Berlin, et tenant à le faire savoir, qui est venu s’immiscer entre ses deux rivaux au championnat. Puis, quelques secondes plus tard, Jean-Éric Vergne est venu les mettre tous les trois d’accord en battant de 20 millièmes de seconde le chrono de Piquet. Buemi n’a donc pas perdu autant de positions qu’il ne l’avait craint. À noter que toujours dans ce groupe, Loic Duval (Dragon) a vu ce qui se présentait comme un très bon tour gâché par un souci mécanique et ne s’élancera finalement que sur la dernière ligne de la grille.

Aucun des pilotes du quatrième et dernier groupe n’a été en mesure de bousculer cette hiérarchie, Stéphane Sarrazin (Venturi), le plus rapide d’entre eux, ne décrochant que la 10e place sur la grille derrière Daniel Abt (Audi Sport Abt), Nick Heidfeld (son équipier chez Venturi) et Jarno Trulli, pilote de sa propre écurie qui n’a pu renouveler sa pole surprise de la manche précédente à Berlin.

Le départ de la course sera donné à 15 heures, heure française. Jean-Éric Vergne espère rester devant ses deux rivaux brésiliens (mais pas copains), Piquet Jr et Di Grassi, favoris pour l’obtention du fan boost après le vote définitif du public.

Formule E - Moscou - Qualifications
  Pilote Equipe Temps/Ecart
Jean-Éric Vergne Andretti Autosport Formula E Team 1:09.429 
Nelson Piquet Jr. China Racing Formula E Team 0.020
Lucas di Grassi Audi Sport ABT Formula E Team 0.256
Sébastien Buemi Team e.dams Renault 0.397
Jérôme D'Ambrosio Dragon Racing Formula E Team 0.538
Nicolas Prost Team e.dams Renault 0.614
Daniel Abt Audi Sport ABT Formula E Team 0.646
Nick Heidfeld VENTURI Formula E Team 0.669
Jarno Trulli Trulli Formula E Team 0.716
10  Stéphane Sarrazin VENTURI Formula E Team 0.761
11  Salvador Durán Amlin Aguri 0.828
12  Sam Bird Virgin Racing Formula E Team 0.936
13  Justin Wilson Andretti Autosport Formula E Team 0.969
14  Antonio García China Racing Formula E Team 1.108
15  A.F. da Costa Amlin Aguri 1.188
16  Bruno Senna Mahindra Racing Formula E Team 1.259
17  Karun Chandhok Mahindra Racing Formula E Team 1.268
18  Jaime Alguersuari Virgin Racing Formula E Team 1.512
19  Loïc Duval Dragon Racing Formula E Team 1.712
20  Vitantonio Liuzzi Trulli Formula E Team 2.538
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Moscou
Circuit Streets of Moscow
Type d'article Résumé de qualifications