WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
38 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
3 jours

La chronique de Tatiana - Schumacher est arrivé de nulle part...

partages
commentaires
La chronique de Tatiana - Schumacher est arrivé de nulle part...
Par :
7 févr. 2016 à 16:30

Dans sa dernière chronique, Tatiana Calderón évoque un dernier meeting mouvementé en MRF Challenge à Chennai, où elle est parvenue à assurer la place de vice-Championne.

Tatiana Calderon
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon, Status Grand Prix
Tatiana Calderon, Status Grand Prix
Tatiana Calderon
Course 2, le podium : Tatiana Calderon, Jean Alesi, Tarun Reddy et Nikita Troitskiy
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon
Pietro Fittipaldi avec Tatiana Calderon
9 Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon
Tatiana Calderon

Bienvenue dans ma dernière chronique pour Motorsport.com ! Après un mois de repos depuis la manche MRF de Dubaï, j'ai fait mon retour en piste le weekend dernier à Chennai pour la dernière manche du championnat.

Le weekend a beau ne pas s'être passé exactement comme je l'espérais, m'en tirer avec la deuxième place du classement général après une saison difficile en Formule 3 l'an dernier était un très bon résultat et m'a vraiment mise en confiance à l'aube de ce qui devrait être une année très importante pour moi.

Chennai est un circuit très délicat, très bosselé, ce qui rend les dépassements presque impossibles à moins de pouvoir pousser quelqu'un à la faute. Du coup, les qualifications étaient cruciales, mais malheureusement, les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu de ce côté-là, et j'en suis l'unique responsable.

J'avais deux dixièmes d'avance sur l'un des tours de Pietro Fittipaldi - le tour de la pole - mais je suis sortie large au dernier virage, ce qui m'a fait perdre beaucoup de temps. Et à cause des drapeaux jaunes et du trafic, je n'ai pas pu faire compter mon deuxième meilleur tour non plus, donc je suis partie 7e pour la première course et seulement 6e pour la course 3.

Puis, quand j'ai vu que Pietro était en pole, c'était vraiment frustrant : la position sur la grille est cruciale à Chennai, donc je savais que ça allait être presque impossible de rattraper l'écart de 18 points entre nous pour remporter le titre. Ce n'était vraiment pas mon jour, probablement le pire moment de ma saison entière.

Lors de la première course, j'ai pris un bon départ et j'ai dépassé Nikita Troitskiy pour la sixième place, puis j'étais juste derrière Mick Schumacher. Il a dépassé Tarun Reddy, qui a commis une erreur, ce qui m'a donné l'opportunité de doubler au dernier virage. Je me suis retrouvée cinquième, et je pense que c'était le maximum que je puisse réaliser dans cette course. Cela m'a mis en bonne position pour la course 2 et sa grille inversée.

Au départ, je me suis fait passer par Alessio Picariello au premier virage, et après ça, il a fallu défendre ma troisième place face à Schumacher. Cela se présentait bien pour le podium, voire même la victoire, puisque Reddy et Picariello sont arrivés à s'accrocher dans leur lutte pour la tête. Malheureusement, ce n'est pas comme ça que ça s'est passé.

Schumacher n'a jamais été assez proche pour me dépasser. Il est juste arrivé de nulle part et m'a percutée au virage 8. Un peu plus tard, il a recommencé en plongeant à l'intérieur au virage 4 et en me tassant hors de la piste : je suis restée pied au plancher et j'ai coupé le virage. Heureusement que les commissaires étaient trop occupés à enquêter sur les autres incidents pour le remarquer !

Je suis quand même parvenue à finir quatrième, mais si Schumacher ne m'avait pas percutée, j'aurais remporté la course, et c'était frustrant de me dire que sans ça, je serais restée dans la lutte pour le titre.

À partir de là, je me suis focalisée sur la lutte pour la deuxième place du championnat face à Troitskiy. Nous nous battions pour le troisième place lors de la course 3 et j'ai tout essayé pour lui mettre la pression, mais il n'a pas fait la moindre erreur. Du coup, j'avais la pression pour la dernière course, vu qu'il n'était qu'à trois points.

J'ai pris un bon départ, j'étais troisième et je suivais Schumacher, mais je l'ai probablement suivi d'un peu trop près et j'ai usé mes pneus. Derrière, Troitskiy me mettait une grande pression, mais ensuite, tout d'un coup, je ne l'ai plus vu dans mon rétroviseur, ce qui m'a grandement soulagée !

Il est sorti de la piste, donc c'était alors Pietro qui était derrière moi, et j'ai commis quelques erreurs lorsque mes pneus ont commencé à s'user. Mais je voulais vraiment monter sur le podium pour la dernière course, et heureusement, j'ai pu lui résister jusqu'à l'arrivée et finir dans le top 3 pour la septième fois en 14 courses.

Si le titre n'était pas pour moi, j'étais contente que ce soit Pietro qui le remporte. Nous avons vraiment bien travaillé ensemble toute la saison, nous avons partagé les mêmes ingénieurs, et c'était agréable de l'avoir pour coéquipier. Nous nous entendons très bien et c'était agréable que notre "équipe" ait fait le doublé au championnat.

Quant à la saison dans son ensemble, cette expérience a été merveilleuse. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre quand je suis arrivée à Abu Dhabi pour le premier meeting en octobre dernier, mais je suis vraiment contente de m'être jetée à l'eau. Pouvoir me battre pour la victoire et le podium à nouveau, c'était génial, et cela m'a préparée de façon idéale pour la saison à venir en Europe.

Au fait, je suis très proche de pouvoir partager avec vous tous mes projets exacts pour cette saison, donc gardez un œil sur Motorsport.com dans les jours à venir pour une annonce très enthousiasmante !

À la prochaine,

Tatiana

Traduction par Benjamin Vinel

Article suivant
MRF Challenge - Fittipaldi Champion, Newey et Schumacher s'illustrent

Article précédent

MRF Challenge - Fittipaldi Champion, Newey et Schumacher s'illustrent

Article suivant

Mick Schumacher - Le MRF Challenge, un championnat "très compétitif"

Mick Schumacher - Le MRF Challenge, un championnat "très compétitif"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Indian Open Wheel
Événement MRF Challenge : Chennai
Pilotes Tatiana Calderón
Auteur Tatiana Calderón