Porsche perd la #1 et propulse le LMP2 en tête !

Le scénario des 24 Heures du Mans 2017 devient un peu plus incroyable en cette fin de dimanche matin : l'hécatombe se poursuit en LMP1.

B.D., Le Mans - C'est un incroyable coup de théâtre qui est survenu sur les 24 Heures du Mans, sur les coups de 11 heures du matin. En tête depuis le début de la nuit suite aux incidents en série dont a été victime le clan Toyota, la Porsche #1 semblait se diriger vers la victoire. Le constructeur allemand n'a d'ailleurs pas caché le rythme réduit avec raison de l'équipage Jani-Lotterer-Tandy afin d'essayer d'assurer ses arrières, l'avance se portant à 14 tours sur le deuxième, la LMP2 #38 du Jackie Chan DC Racing. 

Cela n'aura pas suffi. À l'instar de ce que l'on a pu vivre la nuit dernière avec les Toyota, la Porsche dont André Lotterer venait de prendre le volant s'est retrouvée au ralenti au virage du Tertre Rouge. La suite ? La lente agonie du pilote allemand et de sa monture dans les Hunaudières, jusqu'à son immobilisation complète. 

À 11h40, l'abandon de la Porsche #1 a été officialisé, propulsant l'ORECA #38 du Jackie Chan DC Racing en tête de la course, devant une autre LMP2, la Vaillante Rebellion #31. C'est désormais un duel à distance qui va animer les trois dernières heures de course, avec une donne très simple : si Porsche veut sauver la face du LMP1, la 919 Hybrid #2 doit cravacher et combler un retour de deux tours et demi sur la #38. Une mission qui n'est pas impossible, mais qui n'a rien d'écrit d'avance !

Suivez la suite des événements sur notre live commenté !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Circuit Le Mans
Équipes Porsche Team , Jackie Chan DC Racing
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp1, lmp2