Johann Zarco - "Ça n'a pas été facile, mais on y est arrivé !"

partages
commentaires
Johann Zarco -
Par : Léna Buffa
2 nov. 2016 à 10:29

Johann Zarco est entré un peu plus dans l'Histoire des Grands Prix moto en remportant dimanche, à Sepang, son deuxième titre mondial.

Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Andrea Iannone, Ducati Team, Jack Miller, Marc VDS Racing Honda et Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda et Johann Zarco, Ajo Motorsport
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Podium : Johann Zarco, Ajo Motorsport, fête sa victoire en course et le titre de Champion du monde
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Podium : Johann Zarco, Ajo Motorsport, fête sa victoire en course et le titre de Champion du monde
Le vainqueur Johann Zarco, Ajo Motorsport
Podium : Johann Zarco, Ajo Motorsport, fête sa victoire en course et le titre de Champion du monde
Le vainqueur Johann Zarco, Ajo Motorsport fait son backflip
Podium : Johann Zarco, Ajo Motorsport, fête sa victoire en course et le titre de Champion du monde
Le vainqueur Johann Zarco, Ajo Motorsport fait son backflip

Comme d'illustres aînés - le plus récent étant Jorge Lorenzo -, le Cannois est parvenu à enchaîner deux titres dans la catégorie intermédiaire du Championnat du monde. Il est en revanche le premier pilote à compter deux couronnes Moto2, catégorie créée en 2010.

"Finir mon passage dans cette catégorie et au sein du team Ajo Motorsport de cette manière, c'est magnifique. C'était l'objectif de la saison. Ça n'a pas été facile, mais on y est arrivé !" se réjouit Johann Zarco qui, à 26 ans, s'est constitué un palmarès exceptionnel avant même d'accéder au MotoGP, la saison prochaine.

Consacré l'an dernier face au champion sortant, Tito Rabat, il ne pouvait avoir d'autre objectif que de conserver la couronne. "Je me suis réveillé chaque jour en pensant que je devais remporter le titre", rappelle-t-il maintenant que l'objectif est atteint, grâce à une nouvelle victoire, la sixième cette saison, conquise de main de maître en Malaisie.

Comme tout pilote comptant plus d'un titre, il ne peut échapper aux comparaisons entre ses deux sacres. "On dit toujours que conserver un titre est ce qu'il y a de plus difficile. C'est peut-être vrai, surtout d'un point de vue mental, mais on a travaillé très dur ces deux dernières années", assure le pilote Ajo.

Quoi qu'il en soit, son parcours pour en arriver là aura été différent de celui de l'an dernier : "Cette année, il y avait plus de pilotes qui se sont battus pour les premières places : Lüthi, Rins, Lowes, Morbidelli, Nakagami, etc. Par ailleurs, je n'ai pas été très régulier et j'ai fait des erreurs. L'année dernière, j'ai toujours eu une marge importante au championnat, ce qui m'a aidé, mais c'était le résultat de nombreuses années du travail abattu précédemment."

"Cette saison il y avait un groupe de pilotes très forts aux premières places des courses, et pas seulement ceux qui se sont battus jusqu'au bout pour le titre. Il y avait un grand groupe de pilotes qui, course après course, ont rendu les choses plus difficiles. Si un jour vous n'étiez pas à 100%, vous pouviez facilement perdre sept ou huit places. Sur certaines courses, il nous a fallu avoir pour objectif de sauver des points. Piloter toujours à la limite a été très dur physiquement et mentalement."

Et maintenant, Tech3 et le MotoGP

En choisissant de défendre son titre cette année, Johann Zarco s'est assuré de passer une saison de plus au sein d'une équipe qui lui convenait parfaitement, un environnement dans lequel il s'est épanoui et a trouvé les recettes du succès. Il disputera encore une course avec le team Ajo, la semaine prochaine à Valence, avant de rejoindre Tech3 pour ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière.

"Ils [le team Ajo] ont été très importants. On peut dire qu'ils sont ma 'famille de moto'. On a passé deux saisons très intenses ensemble pendant les week-ends de course, 24 heures sur 24. C'est très important et, personnellement, j'y accorde beaucoup de valeur", assure le pilote. "Aki [Ajo] a réussi à constituer un groupe avec une excellente ambiance. Chaque petite chose est contrôlée et chaque personne joue son rôle à la perfection. Cet ordre est ce qui vous fait gagner. Cette année, on y est arrivé à la fois en Moto2 et en Moto3 (avec Brad Binder, ndlr) ! Je leur souhaite le meilleur pour l'avenir."

"Je suis très heureux d'être resté une année de plus en Moto2 et de grimper avec deux titres en poche. Je pense que l'expérience que j'ai acquise cette année, dans mon style de pilotage et la façon de régler la nouvelle Kalex, me servira en MotoGP. Je vais y passer avec une très bonne moto et un team avec lequel je pense pouvoir faire du bon travail."

Une fierté française

Avant même de faire son entrée en MotoGP, Johann Zarco est déjà à la tête du plus grand nombre de victoires et de podiums pour un pilote français. Il est aussi le premier double Champion du monde tricolore en Grands Prix. "C'est une fierté", souligne-t-il. "J'espère qu'avec ce deuxième titre, le nombre de fans en France et la passion pour ce sport continueront à croître. L'année dernière, j'ai remarqué un changement, mais j'espère qu'il y aura une autre progression à présent."

En rejoignant Loris Baz sur l'échiquier de la catégorie reine pour la saison prochaine, le roi de ces deux dernières saisons de Moto2 veut continuer à œuvrer pour que l'impact de la discipline progresse en France, lui qui aura une tribune à son nom lors du Grand Prix de France 2017.

"On veut tous que la passion pour la moto grandisse, que plus de personnes regardent les courses à la télévision. C'est la raison pour laquelle j'ai une école de pilotage avec Laurent [Fellon], où je passe beaucoup de temps entre les courses. J'aimerais être l'idole des futurs pilotes français. J'espère que ce deuxième titre mondial aidera", souligne-t-il.

Prochain article Moto2
Inscrits 2017 - Manzi chez Sky, Quartararo seul Français en Moto2

Previous article

Inscrits 2017 - Manzi chez Sky, Quartararo seul Français en Moto2

Next article

Victorieux à Sepang, Zarco règne sur la planète Moto2

Victorieux à Sepang, Zarco règne sur la planète Moto2

À propos de cet article

Séries Moto2
Pilotes Johann Zarco
Équipes Ajo Motorsport
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités