Moto2
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
C
GP d'Australie
25 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
Prochain événement dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
24 jours

Márquez retrouve enfin la première place, Baldassarri se blesse

partages
commentaires
Márquez retrouve enfin la première place, Baldassarri se blesse
Par :
20 mai 2019 à 10:40

Le pilote du team Marc VDS n’avait plus gagné depuis 25 courses, et a enfin mis un terme à cette statistique en s’imposant lors du Grand Prix de France de Moto2, devant deux de ses compatriotes. De son côté, Lorenzo Baldassarri est parti à la faute et s’est blessé, tandis que Tom Lüthi a souffert.

Xavi Vierge, Marc VDS Racing
Jorge Navarro, Speed Up Racing, Alex Marquez, Marc VDS Racing, Augusto Fernandez, Pons HP40
Sam Lowes, Gresini Racing
Mattia Pasini
Marco Bezzecchi, Tech 3
Lorenzo Baldassarri, Pons HP40
Jorge Martin, KTM Ajo
Alex Marquez, Marc VDS Racing
Thomas Luthi, Intact GP
Alex Marquez, Marc VDS Racing
Luca Marini, Sky Racing Team VR46
Dominique Aegerter, Forward Racing
Alex Marquez, Marc VDS Racing
Augusto Fernandez, Pons HP40
Alex Marquez, Marc VDS Racing
Jorge Navarro, Speed Up Racing
Alex Marquez, Marc VDS Racing

Ce Grand Prix de France aura été très incertain jusqu’au bout, la pluie menaçant le circuit tout au long des trois jours d’essais et de course, pour finalement épargner les pilotes dimanche, à l’heure du départ. Et c’est dans ces conditions particulières qu’Álex Márquez a renoué avec le succès après un an et demi sans victoire, devant un Jorge Navarro qui monte en puissance cette saison, et un Augusto Fernández qui enchaîne les podiums, tout comme son compatriote.

Voir aussi :

Márquez ne s’était en effet plus imposé depuis le Japon en 2017, et a ainsi mis un terme à une longue période compliquée, malgré sept podiums. "Je suis tellement heureux !" s’est-il exclamé. "C’est savoureux de gagner à nouveau après avoir attendu si longtemps. C’était une course difficile. Il me fallait contrôler en permanence les pilotes que je précédais. J’ai fait sept bons premiers tours et à partir de là j’ai géré en essayant de rester bien concentré. J’essayais de ne pas trop penser, juste piloter proprement. C’est une victoire d’équipe parce que nous avons fait du bon boulot depuis les essais hivernaux, et notamment ce week-end."

Les deux leaders en difficulté

Le leader du championnat, Lorenzo Baldassarri, n’a en revanche pas eu la même chance. Qualifié en septième position, il pouvait espérer remonter sans trop de soucis, mais une erreur dans le deuxième tour a mis un terme prématuré à sa course. Entraînant Mattia Pasini dans sa chute, qui n’a pu l’éviter, l’Italien a été percuté par son compatriote et a perdu connaissance sur le moment. Évacué sur civière, il souffre finalement d’une commotion cérébrale et d’une luxation de l’épaule, mais affirme avoir passé des examens et se sentir bien et "prêt pour le test qui [aura lieu] la semaine prochaine à Barcelone." Lui qui arrivait avec 17 points d’avance sur Tom Lüthi, il a vu son écart se réduire de dix points, pour ne plus en compter que sept, en plus de ses blessures qui pourraient le gêner pour le prochain Grand Prix.

De son côté, Lüthi a sauvé les meubles, mais n’a pas non plus connu une course simple. Parti de la deuxième place sur la grille, il a pourtant viré en tête au premier virage, mais a finalement dû rendre la tête de la course à Márquez, et s’est vu perdre place sur place pour finalement terminer sixième. "J’en attendais plus aujourd’hui", a-t-il déclaré à l’arrivée. "J’étais plus à la limite que lors d’autres courses. […] J’ai essayé d’adapter un peu mon style de pilotage, afin d’essayer d’en obtenir un peu plus de la moto, mais cela n’a pas fonctionné et à un moment j’ai été englouti par le groupe, les autres m’ont passé par l’intérieur et je ne pouvais pas me défendre. […] La sixième place est évidemment très importante pour le championnat, mais nous voulons plus que des sixièmes places, surtout en partant de la première ligne."

Navarro et Fernández s’affirment

Si les deux premiers du classement général ont connu un Grand Prix de France compliqué, Jorge Navarro a en revanche réalisé une très belle opération au championnat. L’Espagnol a ainsi récupéré la troisième place, et réduit son avance sur Baldassarri de 31 à 11 points. Auteur de la pole position pour la seconde fois d’affilée, il est monté sur son troisième podium consécutif, après Austin et Jerez, de quoi s’affirmer comme l’un des prétendants au titre cette saison face à l’Italien et au Suisse.

Augusto Fernández commence lui aussi à s’affirmer dans le groupe de tête. Après un premier podium en carrière décroché à Jerez, il a réitéré sa performance au Mans. Il continue donc lui aussi de progresser au championnat. Derrière, la bataille a fait rage mais ce sont finalement Brad Binder et Xavi Vierge qui ont eu le dernier mot pour clore le top 5, devant Tom Lüthi. Une fois n’est pas coutume, Enea Bastianini a terminé meilleur rookie et décroché par ailleurs son meilleur résultat en Moto2 en se classant septième. L’Italien se montre discret, mais enchaîne de solides résultats qui lui permettent d’occuper la dixième place du championnat. Ensuite, Marcel Schrötter, Iker Lecuona et Nicolò Bulega ont complété le top 10. Ce dernier confirme ainsi sa belle neuvième place décrochée à Jerez.

Un ride through pour départ volé a complètement bouleversé la course de Jorge Martín qui s’est vu terminer dernier. On notera par ailleurs que 12 pilotes n’ont pas passé le drapeau à damier, à l’image de Baldassarri et Pasini, mais aussi de Sam Lowes, Remy Gardner ou encore Dominique Aegerter, victime apparemment d’une panne d’essence dans le dernier tour qui l’a rendu furieux en bord de piste.

Lire aussi :

Baldassarri conserve donc tant bien que mal sa première place au championnat, devant Lüthi et Navarro. Grâce à sa victoire, Márquez remonte à la quatrième place et réduit son écart de 39 à 14 points. Enfin, Schrötter clôt le top 5 avec un retard de 19 points.

France Le Mans - Moto2 - Course

Cla Pilotes Moto Gap
1 Spain Álex Márquez
Kalex
2 Spain Jorge Navarro
Speed Up 1.119
3 Spain Augusto Fernandez
Kalex 1.800
4 South Africa Brad Binder
KTM 6.015
5 Spain Xavi Vierge
Kalex 7.057
6 Switzerland Thomas Lüthi
Kalex 9.401
7 Italy Enea Bastianini
Kalex 10.095
8 Germany Marcel Schrötter
Kalex 10.475
9 Spain Iker Lecuona
KTM 11.246
10 Italy Nicolò Bulega
Kalex 17.112

Article suivant
Météo - Des averses attendues au Mans

Article précédent

Météo - Des averses attendues au Mans

Article suivant

Diaporama : le Suisses Aegerter, Lüthi et Forward Racing au GP de France

Diaporama : le Suisses Aegerter, Lüthi et Forward Racing au GP de France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Auteur Charlotte Guerdoux