Moto3
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
09 Heures
:
35 Minutes
:
50 Secondes

McPhee offre au team Petronas sa première victoire en Moto3

partages
commentaires
McPhee offre au team Petronas sa première victoire en Moto3
Par :
20 mai 2019 à 12:16

Le pilote du team Petronas Sprinta Racing s’est imposé pour la première fois depuis Brno 2016, et a ainsi inscrit une victoire au palmarès de son équipe. Derrière, le classement a été serré, mais ce sont Lorenzo Dalla Porta et Arón Canet qui ont su tirer leur épingle du jeu pour monter sur le podium.

John McPhee, SIC Racing Team, Razlan Razali
John McPhee, SIC Racing Team
Niccolo Antonelli, SIC58 Squadra Corse
Kaito Toba, Honda Team Asia
Tony Arbolino, Snipers Team
Alonso Lopez, Estrella Galicia 0,0
Ai Ogura, Honda Team Asia
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Raul Fernandez, Angel Nieto Team
Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing
John McPhee, SIC Racing Team, Razlan Razali
John McPhee, SIC Racing Team
Jaume Masia, Bester Capital Dubai
John McPhee, SIC Racing Team
Celestino Vietti, Sky Racing Team VR46
Aron Canet, Max Racing Team
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing, John McPhee, SIC Racing Team, Aron Canet, Max Racing Team

Cinq courses, cinq vainqueurs différents ! La saison 2019 de Moto3 se révèle vraiment pleine de surprises, même si Arón Canet semble légèrement au-dessus en parvenant à jouer placé à chaque rendez-vous. Après l’Espagnol, Kaito Toba, Jaume Masia et Niccolò Antonelli, c’est cette fois John McPhee qui s’est imposé, au terme d’un Grand Prix de France extrêmement disputé. Il est ainsi remonté sur la plus haute marche du podium après bientôt trois ans sans succès, et a offert au team Petronas sa première victoire dans la catégorie.

Lire aussi :

L’Écossais a pris le départ depuis la pole position, et a su concrétiser face à un groupe de pilotes déterminé à s’emparer de cette première place tant désirée. Fort de son expérience, il a su rester là où il le fallait pour prendre le commandement au bon moment, et fermer la porte à ses adversaires qui n’ont eu d’autre choix que de s’incliner. "Je ne peux pas exprimer ce que je ressens actuellement", a-t-il déclaré.

"Cela faisait longtemps que je n’avais pas gagné, et nous avons beaucoup souffert tout au long de la saison. Transformer notre vitesse en bons résultats a été difficile, et nous y sommes finalement parvenus [samedi] en décrochant la pole position. […] Durant les quatre premières courses j’ai su rester calme et j’ai continué à croire en moi-même. La vitesse a toujours été là, et nous avons montré un bon rythme à chaque séance grâce au travail de l’équipe. C’est bien d’avoir réalisé ce résultat qui nous propulse dans le top 10 du championnat, mais le chemin est encore long."

Dalla Porta et Canet toujours dans le coup

Si McPhee a finalement eu le dernier mot, longtemps le vainqueur de la course s’est annoncé être Tatsuki Suzuki. Le Japonais, extrêmement motivé depuis son premier podium en carrière à Jerez, s’est emparé très vite de la première place et s’y est maintenu un long moment. Parvenant à la récupérer à chaque fois qu’il l’a perdu, il a affiché un très gros rythme avant de partir à la faute à cinq tours de l’arrivée. Son coéquipier, Niccolò Antonelli, vainqueur lors du dernier Grand Prix, a lui aussi chuté trois tours plus tôt, faisant passer au team Sic58 un dimanche bien différent de celui de Jerez où les deux pilotes avaient réalisé un doublé.

Comme à son habitude, Lorenzo Dalla Porta s’est montré discret ce week-end, mais a pour autant terminé sur le podium, derrière McPhee. L’Espagnol s’est ainsi emparé de la seconde place du championnat, et s'est montré encore une fois au rendez-vous, de même que Canet, qui est parvenu à terminer troisième, au terme d’un dépassement musclé sur Toba dans les derniers virages. Le Japonais est parvenu à rester sur ses roues, non sans mal, mais a perdu gros, dégringolant du podium à la sixième position. Son coéquipier, Ai Ogura, a perdu bien plus en chutant dans le premier tour, et en manquant de créer involontairement un très gros accident. Sa moto est en effet revenue en plein milieu de la piste au moment où le plus gros du peloton passait, mais chaque pilote a miraculeusement évité sa machine en perdition.

Gabriel Rodrigo s’est emparé de la quatrième place, devant Andrea Migno, les deux hommes ayant été à la lutte pour la victoire jusqu’au bout. Toba a pour sa part fini devant Celestino Vietti, qui a représenté le meilleur rookie à l’arrivée, Kazuki Masaki, Jakub Kornfeil et Raúl Fernández. À noter que ce Grand Prix aura eu son quota de chutes, avec neuf pilotes partis au tapis, en plus de l’abandon de Romano Fenati, qui souffrait trop de la cheville qu’il s’est abimée lors d’une chute en essais. Enfin, Jaume Masia a été pénalisé de 2’2 pour avoir coupé au Chemin aux bœufs, et s’est vu passer de la huitième à la 12e place, une mauvaise opération pour lui au championnat.

Lire aussi :

Au championnat justement, l’Espagnol, encore leader il y a deux courses, se retrouve à fermer le top 5, à 25 points du leader, qui est toujours Canet. Celui-ci dispose de 14, 17 points et 23 points d’avance sur Dalla Porta, Antonelli et Toba. Prochain rendez-vous du calendrier, au Mugello, dans deux semaines.

France Moto3 - Le Mans - Course

Cla Pilotes Moto Gap
1 United Kingdom John McPhee
Honda
2 Italy Lorenzo Dalla Porta
Honda 0.106
3 Spain Arón Canet
KTM 0.757
4 Argentina Gabriel Rodrigo
Honda 0.978
5 Italy Andrea Migno
KTM 1.201
6 Japan Kaito Toba
Honda 1.410
7 Italy Celestino Vietti Ramus
KTM 1.451
8 Japan Kazuki Masaki
KTM 1.636
9 Czech Republic Jakub Kornfeil
KTM 1.848
10 Spain Raul Fernandez
KTM 2.049

Article suivant
Météo - Des averses attendues au Mans

Article précédent

Météo - Des averses attendues au Mans

Article suivant

Fin des deux jours de test à Barcelone pour le Moto2 et le Moto3

Fin des deux jours de test à Barcelone pour le Moto2 et le Moto3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Auteur Charlotte Guerdoux