Une deuxième saison et des objectifs renouvelés pour KTM en MotoGP

Le constructeur autrichien aborde sa deuxième campagne en MotoGP, et entend bien poursuivre la bonne dynamique observée en 2017.

C'est dans le désormais célèbre Hangar numéro 7 de Red Bull que la présentation de la nouvelle KTM s'est déroulée ce lundi, à Salzbourg en Autriche, au milieu d'une riche collection d'avions, d'hélicoptères, ou bien encore de F1.

Un magnifique écrin à hauteur des ambitions affichées cette saison par la marque de Mattighofen, qui entend bien poursuivre sur sa lancée initiée l'an dernier, lors de sa première année en MotoGP en qualité de constructeur, et menée tambour battant avec un intense programme de développement qui a permis à l'équipe de réduire significativement l'écart.

Ainsi, de trois secondes de débours lors du test grandeur nature qu'avait constitué le Grand Prix de Valence 2016 avec une RC16 alignée sur la grille et confiée à Mika Kallio, l'écart a été ramené par les Orange à une seconde en fin d'exercice.

Red Bull KTM Factory Racing, KTM RC16

Cette progression a ainsi été récompensée en fin d'année lorsque KTM est parvenu à coiffer au poteau Aprilia au championnat des constructeurs, laissant à la marque italienne la position peu flatteuse de lanterne rouge.

Néanmoins, cette évolution positive a semble-t-il connu un coup d'arrêt si on s'en tient au bilan des essais hivernaux. En effet, KTM a vu, pour le moment, cet écart se maintenir au-dessus de la seconde, voire même légèrement augmenter, alors que les performances du plateau se sont quant à elles resserrées, avec régulièrement une quinzaine de pilotes dans la même seconde.

Débuter 2018 là où 2017 s'est terminé

Pour le patron du programme MotoGP de KTM, Mike Leitner, l'idée sera de débuter l'année avec un statut similaire à celui de la fin de saison dernière, à savoir celui de prétendant régulier au top 10. "Il est clair que la catégorie s'est resserrée. Il y a eu des séances où 17 pilotes étaient dans la même seconde, donc chaque dixième [de gagné] est une avancée dans le classement", admet celui-ci. "Si tout se passe comme nous le voulons, nous pouvons viser la même zone où nous étions fin 2017. À partir de là, il est clair que les pilotes et l'équipe doivent attaquer fort. Nous allons tout donner pour progresser dans le classement."

Un obejctif qui ne sera pas facile à atteindre, alors que les RC16 ont passé la majorité des essais hivernaux dans la seconde partie du tableau, et même au-delà du top 15. Il est vrai que le programme d'essais de l'équipe a été retardé par la lourde chute de Pol Espargaró dès la deuxième journée à Sepang, et le forfait de celui-ci à Buriram.

L'Espagnol a cependant pu faire son retour lors des derniers tests à Losail, mais a dû mettre pied à terre le vendredi. Gageons qu'il sera à 100% de ses capacités pour la première manche de l'année ce week-end sur le circuit qatari, accompagné par Bradley Smith au sein d'un duo inchangé.

L'Anglais a sauvé sa tête in extremis en fin de saison dernière alors que le pilote essayeur de la marque autrichienne, Mika Kallio, avait fait des miracles lors de ses trois wild-cards. Présent lors des essais hivernaux, on ne connaît cependant pas encore le calendrier de "piges" du Finlandais en 2018, ni même si celui-ci en disposera tout court du reste. 

Red Bull KTM Factory Racing, KTM RC16

Mais si l'aide de Kallio s'est avérée précieuse depuis le lancement du projet de KTM, 2018 va demeurer une année de transition pour le constructeur autrichien, avant de bénéficier d'une équipe satellite avec Tech3.

Nul doute alors qu'avec quatre prototypes sur la grille, la vitesse de développement n'en sera que plus rapide et les objectifs de succès à moyen terme atteignables, comme l'a confirmé Pit Beirer, le patron de KTM Motorsport : "Nous avons cette saison encore deux motos, et ce sera quatre dans le futur. Nous allons avoir quatre motos d'usine sur la grille à l'avenir", a-t-il expliqué, avant d'assurer que la priorité du moment restait bien sûr de réaliser un bon début de saison en fin de semaine. "Pour le moment, je veux me concentrer sur 2018, car l'équipe a vraiment travaillé très dur. Nous avons deux pilotes exceptionnels, et je suis impatient de voir la saison 2018 débuter."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Présentation Red Bull KTM Factory Racing
Sous-évènement Présentation
Pilotes Bradley Smith , Mika Kallio , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Type d'article Actualités