Dovizioso pas inquiet pour la course de dimanche

Cinquième sur la grille de départ du Grand Prix de France, Andrea Dovizioso se montre optimiste ce samedi soir, et s'attend à jouer la victoire ce dimanche.

Dovizioso pas inquiet pour la course de dimanche
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

L'Italien s'attendait toutefois à une meilleure performance ce samedi lors de la Q2, mais explique n'avoir pas réussi à effectuer un tour combinant l'ensemble de ses meilleurs secteurs, et avoue s'être montré peut-être un peu trop timoré dans la première moitié de son tour le plus rapide.

"En qualifications, je m'attendais à plus, j'avais une chance d'être plus rapide mais sur les deux premiers secteurs je n'étais pas assez agressif, quand je freinais je savais tout de suite que je freinais trop tôt et je ne pouvais pas faire un tour parfait comme ça. Dans les deux derniers secteurs j'étais très bon, et au final la cinquième place, ça va. Je ne pense pas que c'est un gros problème ici de partir de la deuxième ligne, c'est pour ça que je ne suis pas trop déçu", explique le pilote Ducati.

Dovizioso s'est particulièrement concentré sur son rythme de course lors des deux premières journées de ce week-end manceau, avec notamment une 15e place trompeuse en Essais Libres 3. Le porteur du numéro 4 s'est montré le plus rapide dans son dernier tour, comme beaucoup d'autres, mais il l'a effectué avec des pneus ayant déjà connu 15 et 20 tours de piste ! Une stratégie qu'il espère payante.

"Les sensations sont vraiment bonnes, c'est pour ça que je suis vraiment relax. Je n'ai pas mis le pneu ce matin, c'est pour ça que j'ai terminé 15e, mais mon rythme était très bon. C'était vraiment bien de faire une séance d'essais sans mettre de pneu neuf à la fin, car comme ça on peut utiliser les 45 minutes pour travailler sur la moto, et ça fait une grande différence. Une sortie de plus que d'habitude, pour travailler sur la moto, en général ça fait une grande différence. C'est ce qui est arrivé."

Concernant la course, Andrea Dovizioso s'attend à jouer les premiers rôles de ce Grand Prix de France, et pointe deux adversaires principaux, les deux hommes qui s'élanceront des deux premières places de la grille, Johann Zarco et Marc Márquez.

"Ça va dépendre de qui partira devant, et de s'il pousse ou non d'entrée de jeu. Ca fera une grande différence. Je pense que Zarco a vraiment un bon rythme, et je pense qu'il sera vraiment fort demain. Je l'ai vu piloter, il est très motivé, et je pense qu'il sera l'un des pilotes qui pourra se battre pour le podium et la victoire. Je pense que Marc sera aussi rapide, car il utilisera le meilleur potentiel de la moto. Je ne pense pas que c'est celui qui a le meilleur rythme, mais il est très bon pour gérer toutes les situations, et en course il est toujours là."

"On a un bon rythme. Il y a quelques autres pilotes avec un rythme très similaire au nôtre, mais vous ne pouvez pas savoir s'ils l'ont réalisé en étant relax, ou s'ils sont à la limite. C'est juste en course qu'on saura s'ils peuvent rester là où s'ils étaient trop à la limite.", ajoute-t-il en évoquant l'épreuve de 27 tours qui attend les pilotes ce dimanche.

partages
commentaires
Pas de blessure majeure pour Crutchlow

Article précédent

Pas de blessure majeure pour Crutchlow

Article suivant

Pedrosa plie, ne rompt pas, et signe un nouveau top 10

Pedrosa plie, ne rompt pas, et signe un nouveau top 10
Charger les commentaires