Dovizioso - "Tout est gâché, je suis vraiment déçu"

L'ambiance était particulièrement pesante chez Ducati samedi soir, Andrea Dovizioso ne digérant pas le problème d'embrayage qui a gâché ses qualifications.

Le pilote Ducati savait depuis l'entame du week-end que son rythme n'était pas à la hauteur de celui de Marc Márquez et Jorge Lorenzo, néanmoins il espérait bien mieux que la douzième place dont il a hérité sur la grille.

Classé cinquième vendredi soir, il est entré dans le trio de tête samedi matin en améliorant notamment la stabilité de sa GP15. Il lui restait à travailler sur le grip, ce qu'il prévoyait de faire en Essais Libres 4, avant de viser au minimum la deuxième ligne de la grille en qualifications.

"Jusqu'à [samedi] matin, j'étais très content parce que j'ai réussi à améliorer peu à peu la moto," explique-t-il. "Je pensais pouvoir viser la troisième ou la quatrième place, d'autant qu'il est essentiel de partir devant sur cette piste."

La progression d'Andrea Dovizioso s'est arrêtée dès l'entame des EL4, lorsqu'un problème d'embrayage s'est déclaré. "Malheureusement, cette piste est très longue et quand tu t'arrêtes tu n'arrives plus à faire tout le travail que tu avais prévu. Alors, non seulement on n'a pas réussi à affiner la mise au point, mais je n'ai pas non plus été en mesure de trouver mon rythme en vue de la Q2," regrette-t-il.

"On est toujours à la limite"

Particulièrement frustré, le pilote italien a eu des mots très dur à l'encontre de son équipe, estimant que ce problème récurrent de la Ducati devrait être réglé de longue date au lieu de peser comme une Epée de Damoclès comme cela semble être le cas.

"Ce problème n'est pas nouveau pour nous. Avec l'embrayage on a jamais été au point à 100%," indique-t-il. "Ce n'est pas quelque chose qui conditionne la vitesse, par le passé vous ne l'avez donc pas remarqué [de l'extérieur] mais ce n'est pas nouveau chez Ducati. (...) Ce problème n'est pas lié à la nouvelle moto. Je ne sais pas depuis combien d'années il existe. C'est un aspect délicat, on est toujours à la limite. Rien de nouveau pour nous."

Lundi on est allé à Misano pour des tests, en prenant des risques, et puis à cause d'un problème comme ça, tout est gâché.

Andrea Dovizioso

"On n'avait pas besoin de ça. On ne peut pas arriver en qualifs dans ces conditions," peste-t-il. "Je suis vraiment déçu parce qu'on a beaucoup travaillé. Lundi on est allé à Misano pour des tests, en prenant des risques parce que la piste n'était pas complètement sèche, pour essayer de progresser et de retrouver les positions que l'on mérite. Et puis à cause d'un problème comme ça, tout est gâché et je me retrouve en quatrième ligne."

"Ca va beaucoup nous limiter [dimanche], que la course soit sèche ou humide," prévient Andrea Dovizioso. "A mon avis, ces choses-là ne devraient pas arriver, surtout à des moments critiques comme celui-ci, parce qu'on sait pertinemment qu'il est essentiel de se qualifier le plus haut possible, en particulier ici."

L'autre Ducati officielle, pilotée par Andrea Iannone, s'élancera cet après-midi de la neuvième place. L'Italien a lui aussi dû travailler sur la stabilité et le grip de sa GP15 mais, contrairement à son coéquipier, il a pu profiter des EL4 pour avancer dans sa préparation. Une erreur dans son tour de qualification lui a en revanche coûté un temps précieux.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Sous-évènement Qualifications
Circuit Silverstone
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags embrayage, mécanique, polémique, qualifications, qualifs, silverstone