Dovizioso teste un nouveau châssis, Petrucci cherche la chaleur

partages
commentaires
Dovizioso teste un nouveau châssis, Petrucci cherche la chaleur
Par :
6 févr. 2019 à 15:10

Les pilotes Ducati ont mené à bien leur programme du premier jour de test à Sepang, avec deux objectifs différents. Et pour chacun d'eux, le travail doit indéniablement se poursuivre demain.

Fidèle à son approche, Andrea Dovizioso n'a pas chassé le chrono durant cette première journée de test de l'année et on ne le surprendra pas à s'émouvoir de son huitième temps, à une bonne demi-seconde d'un Marc Márquez blessé, mais néanmoins leader. Pour le pilote Ducati, l'essentiel est ailleurs, en l'occurrence dans un travail minutieux que mènent les troupes italiennes afin de valider l'ensemble du package avant la date butoir.

En ce qui concerne le moteur, il n'y avait pas aujourd'hui de nouveautés au programme, celui-ci étant déjà validé. "Franchement, on n'avait pas vraiment considéré l'option de le changer", balaye Dovizioso d'un battement de cils dans le commentaire qu'il livre à la chaîne Sky Italia.

Lire aussi :

L'essentiel du travail du jour se concentrait donc sur un nouveau châssis en provenance des ateliers de Borgo Panigale, et sur ce point le travail devra se poursuivre demain. "Les conditions ont été bonnes, heureusement, et les temps sont très bons alors on a déjà pu faire certains tests. On a mené une première comparaison sur le châssis qu'on avait. On a déjà réussi à le tester, mais on doit refaire des comparaisons parce qu'il n'est jamais facile de comprendre quelles sont les différences, or il faut ensuite prendre des décisions importantes pour la saison. On va donc continuer ce travail", explique le pilote italien au site officiel du MotoGP.

S'il concède que ce châssis l'a laissé relativement indifférent aujourd'hui, le vice-Champion du monde en titre rappelle qu'il faut se donner le temps de bien cerner la nouveauté. "C'est normal. Par le passé aussi, quand on a fait des comparaissions avec un nouveau châssis, au début ça n'était pas tellement clair et puis ensuite il s'est révélé meilleur. Il faut donc qu'on travaille bien pour comprendre exactement quelles sont les différences", souligne Dovizioso, qui n'en dira pas plus sur ce qui lui a plus ou moins plu au cours de cette journée et de la cinquantaine de tours qu'il a bouclés.

Petrucci cherche la vitesse dans la chaleur

Danilo Petrucci, Ducati Team

Laissant son coéquipier aux prises avec cette évaluation, Danilo Petrucci débutait pour sa part ce test avec un objectif clair : tenter de faire progresser sa performance globale dans la fournaise de Sepang, qui généralement ne lui réussit guère.

"Je n'avais rien à comparer aujourd'hui sur le châssis, alors ce matin, en commençant, on a essayé de comprendre mes sensations et elles ont immédiatement été bonnes. J'en suis content, mais on savait déjà que la moto était rapide ici", souligne le pilote italien. "Le problème, c'est qu'à Sepang il y a comme deux circuits : l'un entre 10h et 13h et ensuite une autre piste après 13h, or c'est à ce moment-là qu'a lieu la course et j'ai un peu plus de mal en termes de rythme. Notre objectif aujourd'hui était donc de comprendre cette partie de la journée, où la moto est plus difficile à piloter."

"J'ai fait différentes comparaisons, mais demain sera peut-être la journée la plus importante pour nous. On va essayer de rallonger un peu nos runs et de faire plus de tours pendant la journée pour comprendre si la température dans le pneu sera meilleure ou non. En tout cas, je suis content, parce que j'ai été rapide, mais la course est une autre histoire", note-t-il.

Lire aussi :

Cinquième de cette journée, Petrucci a justement signé son meilleur temps dès ses premiers tours. Ce n'est donc pas tant sa performance pure qu'il retient, mais la manière dont il peut parvenir à rééditer ce type de chronos lorsque le thermomètre culmine à plus de 50°C. "Le classement est important, bien sûr, mais quoi qu'il en soit on quittera tous Sepang avec zéro point, même si je termine premier. Je me souviens qu'en 2016 j'étais deuxième à la fin des trois jours de ce test et ça a été ma plus mauvaise saison en MotoGP !"

"Mon objectif est d'avoir de meilleures sensations quand les températures sont élevées. Ici, c'était peut-être la pire course l'année dernière pour moi comme pour Ducati, alors on veut comprendre si on a progressé pendant l'hiver dans ces conditions", conclut Petrucci.

Article suivant
Un Zarco plus maître de sa KTM, mais qui a besoin de temps

Article précédent

Un Zarco plus maître de sa KTM, mais qui a besoin de temps

Article suivant

Quartararo aura finalement une Yamaha 2019

Quartararo aura finalement une Yamaha 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en février
Catégorie Mercredi
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Be first to get
breaking news