Iannone : De meilleurs résultats passent par l'amélioration de la moto

Le pilote Suzuki s'est senti un peu mieux en Aragón, sans toutefois atteindre le niveau de performance espéré.

Après deux abandons – sur chute à Silverstone et pour des douleurs aux bras à Misano –, Andrea Iannone a pu revoir le drapeau à damier en Aragón, avec à la clé les points de la 12e place. Un résultat qui reste toutefois encore éloigné des performances passées du pilote italien, comme de celles de la Suzuki telle qu'elle se montrait l'an dernier aux mains de Maverick Viñales.

"Pour améliorer la performance, il est certain qu'il est important que l'on améliore la moto", pointait l'Italien après la course auprès de Motorsport.com. "[Nous devons] améliorer la moto sur les points de freinage, particulièrement sur l'angle, parce que quand on utilise le frein avant sur l'angle, l'avant se dérobe immédiatement. C'est la raison pour laquelle on a beaucoup de mal pendant la course, parce qu'il nous est impossible de dépasser les autres pilotes. Il nous est aussi très difficile de gérer au mieux les pneus. Le contrôle électronique n'est pas le meilleur pour le moment et, pour cette raison, on a une baisse plus marquée du pneu arrière."

Alors que l'ancien pilote Ducati peine à régler les problématiques qui sont les siennes depuis plusieurs mois au guidon de la GSX-RR, ce dernier week-end européen avant la tournée outremer lui a au moins apporté un certain soulagement grâce à de meilleures sensations.

"Au final, c'est un excellent week-end pour nous car je pense que cette piste masque un peu nos problèmes principaux", soulignait-il après avoir empoché ces quatre points, au lendemain d'une qualification en dixième position – qui reste son meilleur placement sur la grille depuis Jerez en mai. "On a bien travaillé ce week-end. J'ai recommencé à piloter en m'amusant et c'est ma priorité sur ces dernières courses. Je suis revenu et c'est un très bon résultat pour moi."

Repartir sur de bonnes bases à Valence

Andrea Iannone concède toutefois que sa 12e place reste bien loin de ses ambitions et de celles de la marque et il en appelle à des améliorations techniques pour espérer voir sa courbe de résultats progresser. Si les deux jours d'essais privés au programme de cette semaine sur le MotorLand Aragón prévoyaient des nouveautés à tester, l'Italien doutait néanmoins que des progrès notables puissent être accomplis d'ici à la fin du championnat.

"Je pense que c'est plus simple [à envisager] pour l'année prochaine, et aussi à partir des tests de Valence. En tout cas, il est très important pour nous d'essayer de finir ces quatre dernières courses de la meilleure façon possible et d'essayer d'obtenir les meilleures places."

"Il est important que l'on essaye de gérer au mieux ces dernières courses et qu'à partir de Valence on reparte avec une autre situation. On voit très bien le problème et les ingénieurs Suzuki comprennent très bien quel est le problème et quelle est la priorité", assure-t-il. "J'espère que pour la saison prochaine on enregistrera une bonne progression, pour se battre au sommet à chaque course."

Propos recueillis par William Zinck

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Sous-évènement Course
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions