Certain d’être au test du Qatar, Lorenzo poursuit sa rééducation

partages
commentaires
Certain d’être au test du Qatar, Lorenzo poursuit sa rééducation
Par :
15 févr. 2019 à 08:51

Le pilote espagnol n’a pas pu participer au test de Malaisie en raison de sa blessure au scaphoïde, mais entrera bel et bien en piste au Qatar, sa rééducation avançant rapidement.

Voilà bientôt un mois que Jorge Lorenzo s’est blessé et est reparti dans une longue période de récupération. Déjà absent de plusieurs courses en fin de saison en raison d’une blessure au pied contractée suite à une chute durant le Grand Prix d’Aragón, ainsi qu’une fracture du radius gauche faisant suite à son high side au cours des essais libres en Thaïlande, il venait tout juste de se remettre lorsqu’il s’est cassé le scaphoïde de la main gauche en entraînement le 19 janvier dernier.

Lire aussi :

Depuis, il travaille chaque jour pour récupérer sa forme physique, à l’image de Marc Márquez, son nouveau coéquipier, toujours blessé lui aussi, mais à l’épaule. Invité de Sky Sport 24 ce 14 février, le Majorquin est revenu sur les circonstances de sa blessure : "Ma chute a vraiment été stupide durant le premier entraînement. J’ai fait un mouvement extrême qui m’a obligé à forcer sur le scaphoïde qui s’est fracturé." Il s’est également confié au sujet de son poignet : "Il s’améliore et va mieux chaque jour. Mon physiothérapeute est venu avec moi à Lugano, il me suit au quotidien."

Le numéro 99 partage d’ailleurs beaucoup ses journées d’exercices sur les réseaux sociaux, et il a dernièrement posté une vidéo dans laquelle on le voit à l’œuvre avec son physiothérapeute, Angelo. "Nous avons fait une sorte de guidon qui simule la moto, pour essayer les positions extrêmes que nous faisons dans les virages", a expliqué Lorenzo.

 

La semaine dernière déjà, il s’était montré optimiste quant à sa récupération qui avançait rapidement. Néanmoins, cela ne sera pas suffisant pour avoir totalement récupéré lors du prochain test qui se tiendra le 23 février sur le circuit de Losail, ni pour le premier Grand Prix dans un mois. "Quand pourrai-je être à 100% ? Malheureusement j’en suis encore loin", a-t-il reconnu. "Avant ma blessure j’étais bien, cela a beaucoup ralenti ma préparation. Jusqu’à la deuxième ou troisième course je ne pense pas que je serai à 100%."

Néanmoins, ses proches l’assurent, nous le retrouverons en piste la semaine prochaine, comme ils l’ont confié à Motorsport.com : "Jorge évolue bien et il est sûr à 100% qu’il sera au test. Il fait de la rééducation chaque jour et évolue bien, mieux que prévu."

La motivation du pilote espagnol est en tout cas bien présente : "J’ai un défi très important chez Honda, je veux être prêt. Cette blessure ralentit ma préparation mais le Championnat est long, il faut être patient et travailler."

Avec Germán Garcia Casanova

 

Article suivant
La relation Rossi-Morbidelli, moteur des progrès de Yamaha pour 2019

Article précédent

La relation Rossi-Morbidelli, moteur des progrès de Yamaha pour 2019

Article suivant

KTM : "Pedrosa ? Il peut nous aider partout !"

KTM : "Pedrosa ? Il peut nous aider partout !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Charlotte Guerdoux
Be first to get
breaking news