MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Lorenzo veut comprendre ses difficultés et "continue à se battre"

partages
commentaires
Lorenzo veut comprendre ses difficultés et "continue à se battre"
Par :
16 févr. 2017 à 10:00

Le triple champion du monde n'a pas encore identifié ce qui l'empêche d'être rapide avec la Ducati et il continue sa course contre la montre pour être prêt pour Losail.

Jorge Lorenzo, Gigi Dall'Igna, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Gigi Dall'Igna, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Passés ses débuts souriants au guidon de la Ducati, Jorge Lorenzo enchaîne en ce début d'année des journées de tests toutes plus compliquées les unes que les autres, et celle d'aujourd'hui n'a pas fait exception. Le pilote espagnol est en effet resté bloqué dans la seconde moitié du classement, convaincu qu'il n'a pas mis le doigt sur le cœur du problème.

Les difficultés qu'il décrit se font ressentir sur une très grande part du tour de piste, à Phillip Island : "principalement dans les virages rapides, [mais aussi] pour arrêter la moto, au freinage quand je lâche les freins, la moto a du mal à tourner, et dans certaines portions elle est un peu trop nerveuse", détaille-t-il.

"On progresse petit à petit - et c'est plus 'petit' que ce à quoi on s'attendait", parvient à sourire le pilote espagnol. "Ce qui est important c'est que je suis plus rapide de jour en jour et [que j'ai bouclé] beaucoup plus de tours en 1'30. Hier, je n'en avais fait que cinq, tandis qu'aujourd'hui la plupart de mes tours étaient en 1'30 et l'un d'eux très proche des 1'29. Alors voyons voir si, demain, en améliorant la moto et en m'adaptant un petit peu plus à elle, on pourra faire quelques tours en 1'29 et la plupart d'entre eux dans la fenêtre basse des 1'30."

Une "limite" à identifier

Onzième hier et 15e aujourd'hui, Jorge Lorenzo a gagné quatre dixièmes en 24 heures, mais son retard sur son coéquipier s'est accentué d'une demi-seconde. Plus préoccupant encore, il a assisté à la forte progression d'Álvaro Bautista qui, au sein d'une équipe satellite, découvre lui aussi la Ducati et en pilote une version plus ancienne, datant de l'an dernier.

"Normalement, c'est une bonne piste pour Ducati, [c'était le cas] surtout pendant les années 800cc : Stoner a gagné à de nombreuses reprises et Capirossi est aussi monté sur le podium pendant ces années-là. Iannone a aussi fait troisième en 2015, proche de la victoire. C'est donc historiquement une bonne piste pour Ducati […], en théorie. Aujourd'hui ça n'a clairement pas été le cas, mais on continue à se battre et on découvrira encore de nouvelles choses demain, c'est certain", promet l'ancien pilote Yamaha.

Il continue à se battre, mais ne peut que constater que le temps commence à manquer avant le début du championnat, dans un mois et demi : "On a très peu de temps avant la course du Qatar, [il y aura eu] juste quatre séances d'essais. En 2016, on n'a pu tester qu'à Valence et cela ne nous a clairement pas aidés. En tout cas, la situation est celle-ci et on doit faire le maximum avec ce que l'on a."

"Il y a quelque chose qui ne va pas et on ne l'a pas encore découvert. On doit découvrir quelque chose qui s'avère être ma limite pour entrer plus vite dans les virages, ouvrir plus les gaz et généralement avoir une meilleure vitesse de passage de courbe. On n'a probablement pas la moto pour avoir la meilleure vitesse en virage, mais en ce moment Bautista est beaucoup plus rapide que moi dans la plupart des virages et on doit comprendre ce qui se passe", conclut Jorge Lorenzo.

Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016
Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Viñales régulier dans l'excellence

Article précédent

Viñales régulier dans l'excellence

Article suivant

Márquez le plus assidu en piste lors de la deuxième journée

Márquez le plus assidu en piste lors de la deuxième journée
Charger les commentaires