MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
11 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
23 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
170 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
184 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
247 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
261 jours

Malgré sa bonne qualif, Petrucci inquiet pour la course

partages
commentaires
Malgré sa bonne qualif, Petrucci inquiet pour la course
Par :
13 août 2017 à 09:15

Le pilote italien pense que le nouveau carénage dont dispose sa GP17 sera un handicap sur le tracé autrichien en course.

Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Détail de la moto de Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Cinquième des qualifications, Danilo Petrucci a des motifs légitimes de satisfaction alors qu'il occupera sur la grille du Red Bull Ring cet après-midi son meilleur emplacement depuis le Grand Prix des Pays-Bas, à Assen début juin.

Malgré cela, des trois pilotes Ducati – lui et les deux officiels – qui utilisent le nouveau carénage proposé ce week-end par la marque de Bologne, il reste pour le moment le moins rapide, à bonne distance d'un Marc Márquez qui semble étonnement intouchable en Styrie.

L'intérêt de ce nouveau dispositif semble plus que jamais se situer au niveau des virages, et non pas dans les lignes droites, dont regorge pourtant le circuit autrichien, comme le confirme l'Italien. "Je perds de la vitesse en ligne droite", a affirmé le pilote Pramac à l'issue de la séance qualificative. "En dépit du fait que j’ai une Ducati, je suis celui de nous qui a la moins bonne vitesse de pointe. À Brno, dans toutes les lignes droites, on voyait aussi ça par rapport à l’ancien carénage, mais l’avantage se situe dans les zones de freinage et à l’accélération."

Plus de traînée avec le nouveau carénage

Si le nouveau carénage apporte donc des bénéfices indéniables dans les phases de freinage, ces gains sont contrebalancés par la traînée produite par ce profil aérodynamique atypique, source d'une plus grande résistance à l'air. "Au freinage, c’est vrai qu’on le ressent plus, car à l’accélération, on n’a plus la même percée de l’air que l’an dernier [sans les ailerons], on le ressent moins à l’accélération", reprend Petrucci. "Simplement plus de stabilité à l’avant et plus de charge, ce qui est bien, mais on perd du temps en ligne droite et je ne pouvais suivre personne car je perdais l’aspiration."

Le numéro 9 a réussi malgré tout à faire bonne figure lors des qualifications, mais il craint que la donne ne soit pas la même en course, lorsqu'il faudra jouer du phénomène d'aspiration sur un tracé aussi véloce. "Pour la course, je suis assez inquiet, car je suis vraiment surpris par ma vitesse en qualifications, mais je ne pense pas pouvoir attaquer en course, car je perds trop de temps", reprend-il. "Nous devons comprendre si les bénéfices du nouveau carénage sont supérieurs ou inférieurs. Il est certain que c’est un peu triste de voir tous les pilotes me lâcher en ligne droite et freiner toujours plus tard, plus tard et encore plus tard, en poussant sur la roue avant. Ce n’est pas une situation confortable, c’est certain."

Le transalpin va néanmoins disposer d'une dernière cartouche ce matin, à l'occasion du warm-up, pour tenter de trouver le meilleur moyen de compenser les pertes en ligne droite provoquées par le nouveau carénage, même si le nombre de virages pour le faire est restreint en Autriche – dix tournants seulement. "Ici, la piste est tellement étrange qu’on peut gagner du temps seulement au freinage, il n’y a pas de virages ! On peut essayer d’être plus rapide sur les freinages, mais nous sommes déjà à la limite du train avant, et tous les pilotes se plaignent des blocages à l’avant. On est à la limite avec ces pneus."

Avec Guillaume Navarro

 
Article suivant
Warm-up - Dovizioso place ses pions avant la course

Article précédent

Warm-up - Dovizioso place ses pions avant la course

Article suivant

Un casque spécial pour Lorenzo en Autriche

Un casque spécial pour Lorenzo en Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Qualifications
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Danilo Carlo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Willy Zinck