MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
08 Heures
:
21 Minutes
:
18 Secondes

Márquez fait la différence, pas la Honda

partages
commentaires
Márquez fait la différence, pas la Honda
Par :
31 juil. 2018 à 18:20

Les résultats du leader du championnat masquent le véritable niveau d'une moto qui, aux mains des autres pilotes de la marque, s'est montrée inférieure aux Yamaha, Ducati et Suzuki sur ce début de saison.

Marc Márquez a décroché en Allemagne sa cinquième victoire de la saison, renforçant un peu plus son statut de leader du MotoGP avant la pause estivale. Ses 46 points d'avance, à l'heure où le championnat s'apprête à entrer dans sa seconde moitié, font de l'Espagnol le plus grande favori pour le titre.

Les pilotes Honda ont remporté six des neuf premières courses − cinq pour Márquez, donc, et une pour Crutchlow en Argentine. Les trois autres succès ont été acquis par Ducati, néanmoins lors de ces trois courses qui ont échappé à Honda, il n'y eut que deux apparitions d'un pilote de la marque à l'aile dorée sur le podium et dans les deux cas ce fut justement Márquez.

Lire aussi :

Honda aligne six pilotes cette année, trois avec le prototype actuel (Márquez, Pedrosa et Crutchlow) et trois autres avec des motos plus anciennes (Morbidelli, Nakagami et Luthi, tous trois rookies). De son côté, Yamaha a en piste deux M1 actuelles (celles de Rossi et Viñales) et deux anciennes (celles de Zarco et Syahrin). Ducati compte huit machines : trois GP18 (Dovizioso, Lorenzo et Petrucci), trois GP17 (Miller, Bautista et Rabat) et deux GP16 (Abraham et Simeon).

Or, si l'on analyse les résultats de chaque marque en 2018, avec les motos de cette année et celles du passé, lesquelles représentent un rapport de 50% si l'on ne compte pas les GP16*, il s'avère que c'est Honda qui a cumulé la moyenne de points par pilote la plus basse sur ces neuf premiers Grands Prix.

Moyenne de points par pilote pour chaque marque :

Honda

Márquez

Pedrosa

Crutchlow

Morbidelli

Nakagami

Luthi

Moyenne

165

49

79

19

10

0

53,66

Yamaha

Rossi

Viñales

Zarco

Syahrin

   

Moyenne

119

109

88

22

   

84,5

Ducati

Dovizioso

Lorenzo

Petrucci

Miller

Bautista

Rabat

Moyenne

88

85

84

57

44

30

64,66

*Nous avons choisi de ne pas les compter, car aucun autre constructeur n'aligne de moto aussi ancienne et elles fausseraient d'une certaine manière la comparaison.

Malgré le total de 165 points qu'affiche Márquez, la moyenne des six pilotes Honda est de 53,66 points, alors que le meilleur score est en ce sens celui de Yamaha, avec une moyenne de 84,5 entre Rossi, Viñales, Zarco et Syahrin.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Les statistiques deviennent encore plus douloureuses pour Honda lorsque l'on intègre les chiffres de Suzuki. Bien que la marque ne peut compter que sur deux pilotes et que le projet n'ait que quatre ans, la moyenne entre Iannone et Rins est de 65 points, là aussi supérieure à celle de Honda.

Lire aussi :

Par ailleurs, si l'on opère une comparaison avec l'an dernier, les pilotes Honda avaient alors obtenu une moyenne de 8,18 points par course, pas beaucoup plus basse que celle de Yamaha (là aussi la meilleure avec 9,66) et supérieure à celle de Ducati et Suzuki.

Moyenne de points par course :

 

Honda

Yamaha

Ducati

Suzuki

2017

8,18

9,66

5,27

3,55

2018

5,96

9,38

7,17

7,22

Ces données tendent à donner une autre dimension aux propos que peuvent tenir des pilotes comme Pedrosa ou Crutchlow, et à démontrer que c'est bel et bien Márquez qui fait la différence et non la moto. "Honda a les meilleurs pilotes. Il est évident que la Honda est, de loin, la moto la plus complexe à piloter. C'est la plus physique de toutes. Elle ne tourne pas, mais elle est très bonne au freinage. La manière dont Marc la pilote est différente de toutes les autres", observe le pilote anglais.

Ce qu'il faut retenir du GP d'Allemagne :

Article suivant
Petrucci veut s'inspirer des départs de Lorenzo

Article précédent

Petrucci veut s'inspirer des départs de Lorenzo

Article suivant

Le programme du GP de République Tchèque

Le programme du GP de République Tchèque
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Carlos Guil Iglesias