MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
13 Heures
:
39 Minutes
:
01 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
20 jours
16 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
48 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
20 nov.
Prochain événement dans
62 jours

Márquez content pour Quartararo "parce qu'on n'est que samedi !"

partages
commentaires
Márquez content pour Quartararo "parce qu'on n'est que samedi !"
Par :

Le Champion du monde en titre ne tarit pas d'éloges vis-à-vis du poleman du jour, et dont il reconnaît les mérites... mais gare à sa réaction dimanche !

Cela semblait impossible et pourtant il l'a fait : pour son quatrième Grand Prix dans la catégorie reine, Fabio Quartararo a signé sa première pole position, devançant ainsi son coéquipier Franco Morbidelli et Marc Márquez. Depuis son arrivée en MotoGP, le Français impressionne, suivant un parcours qui n'est pas sans rappeler celui d'un autre Tricolore avant lui, il n'y a pas si longtemps que cela : Johann Zarco.

Présent en Q2 lors de chacune des trois premières courses, le Niçois a donc décroché cette fois la timbale avec le meilleur temps à l'issue des qualifications, battant du même coup le record de précocité dans l'exercice du tour lancé, qui était l'apanage de Márquez depuis le GP des Amériques 2013.

Márquez beau joueur après la perte de son record

Ce dernier fait d'ailleurs contre mauvaise fortune bon cœur au moment d'être dépossédé de cette statistique flatteuse, arguant que les records sont faits uniquement pour être battus, et sans doute pas pour pavoiser, même s'il reconnaît que celui inscrit aujourd'hui par Quartararo accrédite d'une certaine manière la bonne forme du Français. 

Lire aussi:

"Je ne porte pas beaucoup d'attention aux records, car personne n'en parle tant que le vôtre n'est pas battu", a déclaré le numéro 93, qui reste tout de même beau joueur, et qui s'est même laissé aller à quelques amabilités dans le parc fermé avec son rival. "Ce qui est important ce sont les titres, mais les records indiquent que vous êtes dans une bonne dynamique, comme c'est le cas de Fabio."

Des parcours opposés

Márquez et Quartararo se connaissent depuis le passage de ce dernier dans les championnats d'Espagne de vitesse, où le Niçois a successivement remporté les catégories 80cc, 125cc et Moto3 de 2011 à 2014. Un talent brut qui n'a cependant pas toujours réussi à s'exprimer pleinement depuis son arrivée en Grand Prix, en 2015, la faute à un manque de stabilité selon le pilote Honda. "Fabio, dès qu'il est arrivé en Moto3, il avait un très bon talent", assure Márquez. "Je le connaissais depuis le championnat espagnol, et il affichait déjà de très bonnes performances. Il y a eu pas mal de podiums et de victoires, mais bien sûr le titre c'est toujours quelque chose de plus difficile."

Le poleman Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Peu rancunier quant à la pole position, le quintuple Champion du monde MotoGP préférait prendre les choses avec le sourire samedi en fin d'après-midi, assurant que le plus important, c'est bien entendu la course prévue demain.

"Je suis content pour Fabio, surtout parce qu'on n'est que samedi [rires] !" a-t-il ainsi plaisanté. "Mais demain ce sera différent ! C'est un gars qui a beaucoup de talent, mais qui durant sa carrière a changé beaucoup de choses. Pour ma part j'ai eu de la chance car j'ai pu trouver de suite un bon groupe, une bonne équipe, et ensuite c'est plus facile. Cela n'a pas été son cas et il a changé beaucoup de fois d'équipe." 

Lire aussi:

Fort heureusement, Quartararo semble s'épanouir dans la difficulté du MotoGP, comme tous les grands talents. Et c'est vers un rude duel que s'achemine le GP d'Espagne demain, qui sera sans nul doute arbitré par Morbidelli et Andrea Dovizioso.

"Il a déjà réussi à battre un record, celui du poleman le plus jeune", observe Márquez. "Donc demain je vais essayer de le stopper pour qu'il ne batte pas un autre record en devenant le plus jeune vainqueur [d'une course en MotoGP]."

Avec Oriol Puigdemont

 

Rossi : Je méritais mieux que la 13e place

Article précédent

Rossi : Je méritais mieux que la 13e place

Article suivant

Derrière Quartararo, Morbidelli signe lui aussi sa meilleure qualif

Derrière Quartararo, Morbidelli signe lui aussi sa meilleure qualif
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Q2
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez Alentà
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck