Le pilote d'essais KTM Mika Kallio s'est fracturé une jambe

Mika Kallio, l'un des pilotes essayeurs de KTM en MotoGP, sera indisponible plusieurs semaines après s'être fracturé une jambe lors d'une épreuve sur glace.

Le pilote d'essais KTM Mika Kallio s'est fracturé une jambe

KTM va devoir se passer pendant plusieurs semaines de l'un de ses pilotes d'essais, en l'occurrence Mika Kallio, ce dernier ayant été victime d'une double fracture au niveau de sa jambe gauche après une sortie de piste lors d'une course sur glace.

Le Finlandais a posté la vidéo de l'incident sur son compte Instagram (voir ci-dessous). Sur celle-ci, on peut le voir passer un virage à droite puis, au moment de redresser la moto pour attaquer le virage à gauche suivant, en perdre légèrement le contrôle, tirer tout droit hors piste en passant sur un petit mur de neige et stopper net sa course quelques mètres plus loin, avant de descendre de sa moto visiblement en proie à une vive douleur.

 

Kallio n'est pas tombé de sa machine et pourtant le verdict est sévère : il va devoir se faire opérer du tibia et du péroné au niveau de sa jambe gauche, victime d'une double fracture, comme le montre une radio de sa jambe qui accompagne son post. Il y écrit par ailleurs : "Une opération du tibia et du péroné est en attente, malheureusement parfois une petite erreur stupide a des conséquences douloureuses."

"Ce n'est pas ce que j'avais à l'esprit pour la course sur glace d'aujourd'hui. Je vais être obligé de renoncer à la moto pendant sept à huit semaines pour me rétablir. Mes excuses aux personnes concernées, c'est le côté le plus sombre de la course, même en tant que hobby", a-t-il conclu, en citant ses partenaires, dont l'écurie KTM.

Lire aussi :

À quelques jours des essais du Qatar, c'est évidemment un coup dur pour KTM qui va devoir revoir en urgence ses plans à court terme. En effet, les très bons résultats de 2020 empêchent désormais le team de bénéficier de concessions, ce qui en pratique veut dire que ses tests ne seront plus illimités et qu'il ne pourra plus y faire participer ses titulaires. Kallio et Dani Pedrosa ont donc un rôle essentiel à jouer dans le développement de la machine dès 2021, et avaient déjà roulé à Jerez la semaine passée.

Pour rappel, les tests officiels commenceront le 5 mars au Qatar, avec le Shakedown réservé aux pilotes d'essais et aux débutants. À partir du lendemain, les titulaires seront en piste, jusqu'au 7 mars. Ils retrouveront leurs machines du 10 au 12 mars, pour la dernière fois avant le GP du Qatar, prévu le 28 mars.

partages
commentaires

Related video

Quartararo/Viñales : la bataille pour le statut de #1 chez Yamaha

Article précédent

Quartararo/Viñales : la bataille pour le statut de #1 chez Yamaha

Article suivant

Luca Marini ne fait pas du titre de Rookie de l'année sa priorité

Luca Marini ne fait pas du titre de Rookie de l'année sa priorité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Mika Kallio
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Fabien Gaillard