Rossi et Márquez toujours favorables au retour de la carcasse rigide

partages
commentaires
Rossi et Márquez toujours favorables au retour de la carcasse rigide
Par : Léna Buffa
9 mai 2017 à 07:39

Le test mené lundi à Jerez a confirmé à Valentino Rossi et Marc Márquez qu'ils préfèrent la carcasse de pneu avant plus rigide, écartée de la gamme Michelin en ce début de saison. Jorge Lorenzo n'est pas de leur avis.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Des roues en attente de recevoir des pneus Michelin
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Des pneus Michelin
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Loris Baz, Avintia Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Loris Baz, Avintia Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Les pilotes MotoGP ont eu l'opportunité de tester un pneu différent lundi, lors des essais post-course de Jerez. Un pneu qui présentait l'ancienne carcasse, plus rigide, appelée de leurs vœux par plusieurs pilotes ces dernières semaines.

Parmi ses plus fervents défenseurs, Valentino Rossi restait lundi soir sur sa préférence, tout en admettant ne pas avoir connu de hausse spectaculaire de ses performances, lui qui se trouve en difficulté avec l'avant de sa machine cette année. "Pour moi, il n'y a pas de grande différence mais je préfère le pneu avec la carcasse plus rigide", a-t-il fait savoir. "Il y a peu de différence, mais à mon avis le pneu plus dur est un peu mieux."

Plus loquace, Marc Márquez s'est montré particulièrement convaincu en retrouvant cette construction de pneu plus dure que, contrairement au Docteur, il n'a pas eu l'occasion de tester au Mans la semaine dernière puisqu'il n'avait pas pris la piste.

"On a testé l'ancienne carcasse, celle qu'on a utilisée à Valence. Elle me plaît", assurait le pilote espagnol en bouclant sa journée. "Elle bouge moins et cela rend le pneu plus dur, alors que les pilotes se plaignent généralement qu'il est trop souple cette année."

"Le feeling était beaucoup plus similaire à celui de l'année dernière, on a plus de stabilité en zone de freinage et plus de feedback en tournant. Il me plaît, je le préfère. Maintenant je crois qu'ils doivent recueillir les commentaires de tous les pilotes et on verra", ajoutait Márquez, prudent. "Je n'ai utilisé qu'un seul pneu pour ne pas prendre de mauvaises habitudes !"

Séduit lui aussi, Jonas Folger a puisé d'excellentes sensations dans ce pneu. "Il représente un très bon progrès", a indiqué le pilote Tech3. "J'ai été impressionné par le pneu en lui-même. Il était vraiment stable, surtout au freinage, et il m'a fait gagner beaucoup de confiance."

Cette ancienne carcasse a également eu les faveurs d'Andrea Iannone, qui a indiqué ressentir "un peu plus de soutien" avec ce degré de rigidité, sans toutefois y voir une très grande différence : "Je préfère quelque peu l'ancien [pneu], mais le progrès n'est pas très gros."

Quant à Dani Pedrosa, il se montrait ouvert à la décision qui serait prise sur la base des commentaires recueillis auprès de tous les pilotes, conscient que le travail mené sur la moto devait permettre de s'adapter aux deux produits.

"Aujourd'hui [lundi], les conditions de piste étaient parfaites, assez similaires à celles d'hier mais avec un peu plus de grip. C'était assez positif parce qu'on a testé les deux versions du pneu avant en comparant les mélanges medium et le hard", expliquait le Catalan.

"Il y a une petite différence entre les deux", concédait-il, "mais pendant les deux premières courses j'étais en difficulté [avec la carcasse la plus souple], puis j'ai changé mes réglages et j'ai utilisé le même pneu pour les deux autres courses et j'ai progressé. Il faut changer un peu la moto pour être en mesure d'utiliser le pneu, l'un comme l'autre."

Andrea Dovizioso a quant à lui assuré avoir eu le même feeling avec le pneu habituel et avec celui qui présentait l'ancienne carcasse. Pour sa part, Maverick Viñales a fait savoir qu'il n'était pas opposé au retour de cet ancien pneu, sans exprimer de préférence particulière : "Je me sens bien avec pratiquement tous les pneus. S'ils veulent en revenir à l'ancienne carcasse, ça m'ira."

Les pilotes Marc VDS, Jack Miller et Tito Rabat, ont tous deux apprécié ce test, mais s'interrogeaient sur le comportement qu'aurait ce pneu sur des bitumes moins chauds que celui de Jerez, sachant que la journée de lundi s'est déroulée dans des conditions similaires à celles de la course, sur un circuit baigné de soleil.

Lorenzo et Baz votent contre

Tout le monde n'a toutefois pas été convaincu par ce test, à l'instar de Loris Baz qui n'a pas apprécié ce pneu : "Je ne l'ai pas beaucoup aimé. Je n'ai pas le même feeling qu'avec le pneu de cette année." Même opposition de la part de Jorge Lorenzo. "Je ne l'ai pas aimé. Il y a moins de grip sur l'angle et pour moi le pneu actuel est meilleur", a-t-il fait savoir.

Michelin doit à présent rassembler les commentaires de chacun avant qu'une décision soit prise quant à la direction à suivre pour la suite. "Si c'est l'autre [pneu] qui devait être choisi parce qu'il a une majorité claire, je pense que ce serait juste", a précisé Jorge Lorenzo. "Par contre, si c'est pour un ou deux pilotes, je pense qu'il vaut mieux garder celui qu'on a aujourd'hui et travailler pour un autre pneu qui plaise à tout le monde. On va voir, on va parler avec Michelin."

Prochain article MotoGP
Échappements et pneus à l'essai pour Honda à Jerez

Previous article

Échappements et pneus à l'essai pour Honda à Jerez

Next article

Stats - Pedrosa s'adjuge la 3000e !

Stats - Pedrosa s'adjuge la 3000e !