MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Rossi reconnaît sa responsabilité dans sa chute

partages
commentaires
Rossi reconnaît sa responsabilité dans sa chute
Par :
30 juin 2019 à 15:27

Alors qu'il avait réussi à gagner des places au départ, le pilote italien est parti à la faute dans le cinquième tour. Il s'est relevé indemne, mais déçu d'encaisser un nouvel abandon.

Après les déconvenues du Mugello et de Barcelone, Valentino Rossi a enregistré un troisième abandon consécutif sur chute. Ce dimanche, c'est une erreur personnelle qui l'a envoyé au tapis dans le virage 8, alors qu'il était en bagarre contre Takaaki Nakagami pour le gain de la 11e place.

Qualifié 14e, Rossi a gagné des places dans les premières minutes au détriment de Pecco Bagnaia puis de Pol Espargaró, et profité de l'abandon d'Álex Rins en tête de course pour se hisser aux portes du top 10 en cinq tours. C'est là que sa course s'est arrêtée, dans une attaque mal négociée qui a valu une chute à grande vitesse aux deux pilotes impliqués. Il a admis sa responsabilité et s'est excusé auprès du Japonais, transporté au centre médical avant d'être déclaré indemne. 

Lire aussi:

"J'ai essayé de dépasser Nakagami à l'entrée du virage 8, mais j'étais peut-être un peu trop en dehors de la trajectoire. Quand je suis entré j'ai perdu l'avant et malheureusement j'ai aussi emmené Nakagami. Je dois donc m'excuser parce que c'est ma faute. Ça a été une assez grosse chute. Heureusement je vais bien et je sais que Taka aussi va bien, c'est important", a déclaré le pilote Yamaha.

Trois abandons de suite à cause d'une chute, c'est une première pour Valentino Rossi depuis 2011. Alors qu'après le Grand Prix de France, il y a un mois et demi, il se trouvait en quatrième position au championnat, il n'a perdu qu'une seule place, toutefois son retard sur le leader est passé de 23 à 88 points.

"Trois chutes de suite, c'est vraiment dommage, d'autant que le Mugello, Barcelone et Assen sont trois de mes pistes préférées. C'est aussi vraiment dommage pour le championnat", reconnaît-il. "Ça a été un week-end difficile où j'ai un peu joué de malchance, mais le plus gros problème est que j'ai été assez lent, pas assez rapide."

"Hier j'ai fait le cinquième temps [des EL3] pour entrer en Q2, mais je suis passé sur la partie verte et j'ai donc dû aller en Q1. C'est un peu un manque de chance. Mais tout a commencé parce que je ne suis pas rapide, alors il faut qu'on trouve quelque chose. Normalement, sur cette piste je suis toujours bien, mais je ne me sens pas bien avec cette moto et je ne pilote pas bien."

"Ce qui est important c'est d'essayer de trouver la solution pour être plus rapide sur ces pistes, comme au Mugello où j'ai beaucoup souffert parce que je n'avais pas assez de vitesse. Peut-être qu'on a trouvé quelque chose, on verra la semaine prochaine", suggère Valentino Rossi.

Nakagami indemne malgré un gros choc

Bien que secouru par les équipes de secours, puis transporté au centre médical, Takaaki Nakagami a rapidement été rassuré sur son état, les examens ayant confirmé qu'il ne souffrait d'aucune blessure importante. Il a toutefois confirmé que le choc avait été intense. 

Lire aussi:

"J'ai pris un bon départ et j'ai essayé de suivre le groupe de tête. Ensuite, je me suis battu contre Cal [Crutchlow], Jack [Miller] et Valentino, et dans ce tour-là il m'a dépassé au virage 1 et je l'ai repassé au virage 2. Puis, au virage 8 il a à nouveau essayé de me passer à l'intérieur, mais je l'ai vu perdre l'avant et je n'ai pas eu le temps de réagir qu'il m'avait emmené avec lui", raconte le pilote LCR.

"C'est une chute malchanceuse, mais même si je ne suis pas à 100% je n'ai aucune blessure, ce qui est bien parce que c'était un gros accident. J'ai heurté l'air fence et je ne me souviens pas complètement de ce qui s'est passé, mais je souhaite remercier toute mon équipe pour m'avoir aidé."

 

Article suivant
Quartararo a douté de pouvoir aller au bout de la course

Article précédent

Quartararo a douté de pouvoir aller au bout de la course

Article suivant

Une victoire pleine d'émotion pour Viñales à Assen

Une victoire pleine d'émotion pour Viñales à Assen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Course
Lieu Assen
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa