Suzuki a perdu le bénéfice de la pole position dès le top départ

De la gloire des qualifications à la rude réalité de la course, l'équipe Suzuki est passée par toutes les émotions durant ce Grand Prix de Catalogne. Un scénario qui rappelle à la formation nippone que son retour en MotoGP est un long chemin et que les premières évolutions techniques majeures introduites ce week-end en appellent d'autres.

Une pole position pour la Suzuki? Cela n'était plus arrivé depuis 2007. Un doublé en tête de grille? Depuis 1993! Certes, mais les temps ont changé et la machine dont bénéficient Aleix Espargaro et Maverick Viñales souffre encore trop de la comparaison avec les autres Factory pour transformer l'essai. Aussi, lorsque les feux se sont éteints dimanche à 14h, les deux GSX-RR ont été happées par un peloton vorace, reléguées en neuvième place pour la n°41 et hors du top 10 pour sa consoeur.

Le premier virage se trouve très loin de la ligne de départ et on manque d'accélération : dès que j'ai passé la seconde, j'ai commencé à perdre des places.

Aleix Espargaro

Tout était donc à refaire et Espargaro s'y est plutôt bien employé, remontant au quatrième rang en trois boucles à peine. S'il est parvenu à semer Bradley Smith, il n'a rien pu faire pour empêcher Dani Pedrosa de filer seul vers le podium et c'est finalement en solitaire qu'il a conclu sa course... dans le gravier. Piégé par le virage n°5, l'Espagnol enregistre son troisième abandon consécutif et celui-ci est particulièrement frustrant.

"J'étais tellement fier d'être en tête de la grille, malheureusement c'est ce qui se passe à la fin de la course qui compte," résume-t-il. "J'ai pris un très bon départ, mais le premier virage se trouve très loin de la ligne de départ et on manque d'accélération : dès que j'ai passé la seconde, j'ai commencé à perdre des places parce qu'on utilise un embrayage normal au lieu du système seamless de nos adversaires Factory."

En tenant bon jusqu'au drapeau à damier, Maverick Viñales a pu marquer les points de la sixième place, son meilleur résultat à ce jour en MotoGP, et ainsi récompenser son team pour les efforts fournis. Pourtant, lui aussi partage la frustration globalement ressentie dimanche au sein de l'équipe.

"Je suis content de ce résultat, mais également un peu déçu. Sixième, c'est un résultat extraordinaire, néanmoins en regardant la feuille des temps, je me suis rendu compte que j'ai affiché le même rythme que d'autres pilotes officiels. Si j'avais pu être plus efficace à l'accélération après le départ, j'aurais donc peut-être pu me battre pour le podium," estime-t-il. "J'ai été passé par énormément de pilotes au premier virage et j'ai eu du mal à les repasser et à rattraper le terrain perdu."

Si j'avais pu être plus efficace à l'accélération après le départ, j'aurais peut-être pu me battre pour le podium.

Maverick Viñales

Le constat est donc limpide : Suzuki devra poursuivre ses efforts de développement pour ne plus seulement briller sur les tours lancés, mais aussi sur la durée. Cependant il est salutaire pour l'équipe de savoir savourer les premiers signes de croissance. "Ce week-end a été positif pour nous," assure Satoru Terada, chef du projet MotoGP du constructeur d'Hamamatsu. "Bien entendu, je suis désolé qu'Aleix ait abandonné, mais il faut retenir qu'il était quatrième quand il a chuté et qu'il affichait le même rythme que certains autres pilotes Factory. Cela signifie que nous avons réalisé de gros progrès, ce qui est confirmé par notre excellent résultats en qualifications."

"Nous devons continuer à travailler," poursuit-t-il. "Le point positif de la nouvelle évolution moteur c'est que nous avons non seulement amélioré la puissance, mais nous avons aussi une distribution plus fluide, ce qui est très important. Lors des essais, nous allons tester des amélioration en matière d'aérodynamique et d'électronique et nous espérons qu'elles nous seront profitables."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Sous-évènement Course
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Aleix Espargaró , Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Résumé de course
Tags Maverick Viñales, aleix espargaro, grand prix catalogne, motogp, suzuki