VR46 a trouvé un sponsor titre pour 2022

L'équipe VR46 a annoncé l'arrivée d'un sponsor titre pour la saison prochaine, confirmant l'abandon de la piste menant à Aramco.

VR46 a trouvé un sponsor titre pour 2022

Nouvelle venue avec son entité à part entière la saison prochaine en MotoGP, l'équipe VR46 de Valentino Rossi a officialisé l'arrivée d'un sponsor titre. Et ce n'est pas celui qui a si longtemps été évoqué ces derniers mois. Après de longues semaines durant lesquelles l'implication d'Aramco a été évoquée, avec un scénario parfois aussi flou qu'incompréhensible et une communication réduite à peau de chagrin, c'est une autre entreprise qui accolera son nom à celui du team italien.

VR46 a annoncé ce jeudi la signature d'un accord avec Mooney, société italienne de services bancaires, et l'entité sera donc présente en MotoGP et en Moto2 sous l'appellation Mooney VR46 Racing Team. Les logos et le nom du nouveau sponsor titre apparaîtront sur les motos ainsi que sur les combinaisons des pilotes la saison prochaine. C'est tout ce qu'a confirmé l'équipe dirigée par Pablo Nieto pour le moment, tout en promettant d'en dire davantage le lundi 3 janvier.

L'arrivée de Mooney semble mettre définitivement un terme à l'hypothétique union avec Aramco, dont le nom avait déjà disparu de la circulation en novembre, lors de la publication de la liste des engagés 2022 par le MotoGP.

Fondée en 2014 avec l'objectif de promouvoir des jeunes pilotes italiens en Championnat du monde, VR46 a mis un premier pied en catégorie reine cette année avec Luca Marini chez Esponsorama Racing. En 2022, l'équipe fera ses véritables débuts en tant que structure à part entière en MotoGP et le demi-frère de Valentino Rossi sera toujours l'un des deux pilotes, rejoint par Marco Bezzecchi.

La mise en place du projet a parfois semblé patiné, avec très peu d'annonces officielles au cours de la deuxième partie de saison 2021, hormis celle d'un accord conclu avec Ducati pour disposer des Desmosedici. Luca Marini bénéficiera d'un modèle 2022 tandis que son coéquipier et compatriote devra se contenter d'une version 2021.

L'équipe ainsi que les deux pilotes ont fait leurs débuts officiels le mois dernier à Jerez, lors des essais organisés sur le circuit espagnol pour conclure la saison. Ils étaient alors au guidon d'une Ducati Desmosedici de 2021 arborant une livrée noire affichant seulement un logo VR46 ainsi que deux sponsors, Monster et Bardahl. Les combinaisons des pilotes étaient également affublées de ces couleurs.

Lire aussi :

partages
commentaires
Le record peu enviable d'Aleix Espargaró
Article précédent

Le record peu enviable d'Aleix Espargaró

Article suivant

Les plus grosses bourdes de l'année 2021

Les plus grosses bourdes de l'année 2021
Charger les commentaires