Zarco rêve de partager un podium avec Bagnaia et Miller

Johann Zarco sait qu'un week-end imprévisible attend le plateau MotoGP au Mans par des conditions météorologiques incertaines, mais ose rêver à voix haute d'un podium 100% Ducati à l'issue de la course.

Zarco rêve de partager un podium avec Bagnaia et Miller

Johann Zarco aborde le week-end son Grand Prix national rassuré et confiant dans les performances de sa Ducati, après une dernière course à Jerez au terme de laquelle les pilotes factory ont trusté les deux premières places du podium. Ainsi, même s'il n'est pas parvenu à compléter celui-ci et n'a vu l'arrivée qu'à la huitième place, le Français sait disposer d'un matériel pouvant lui permettre de jouer les premiers rôles sur tous les circuits du championnat… à commencer par le tracé Bugatti, au Mans, où se produit le MotoGP ce week-end.

Il s'agit de ta course à domicile et l'on suppose qu'il est toujours super pour toi de revenir au Mans, même sans les fans, et à ce niveau de forme de la Ducati…

Oui, il est vrai qu'à Jerez, j'ai pris quelques points et que c'était plutôt bon pour moi. Mais avec le haut potentiel de la Ducati, la victoire de Jack et la deuxième place de Pecco, ainsi que son leadership [au championnat], ça me donne une motivation élevée pour obtenir un super résultat ici en France. Comme l'a dit Pecco, la piste convient bien à la moto ici ; mieux qu'à Jerez, où le rythme était déjà intéressant !

Je suis donc content d'avoir ce package. Nous n'avons pas les fans et nous y sommes presque habitués. D'un côté, c'est triste, car il y a moins de choses amusantes autour de la piste mais pour rester concentré, le fait que c'est un week-end presque normal et l'objectif d'être sur le podium, ça peut presque aider !

Lire aussi :

Il s'agit d'un très bon circuit pour Ducati, comme on l'a vu avec la victoire de Danilo Petrucci et la quatrième place de Dovizioso l'an dernier. Est-ce l'occasion de frapper un grand coup ?

Je pense que ça serait chouette de partager un podium tous les trois ensemble [avec Pecco Bagnaia et Jack Miller, ndlr] si nous en avions la possibilité ! Mais quoi qu'il en soit, on peut voir depuis le début de l'année que nous pouvons être au sommet en course ; on n'y est toujours pas parvenu tous ensemble et ce serait chouette pour Ducati et pour nous car je pense que l'on peut voir que nous partageons un bon esprit, tous ensemble. Cela me procure aussi une bonne motivation. Je croise les doigts pour que ça soit le cas !

Il existe ce week-end de bonnes chances de voir une course flag-to-flag [avec changement de moto] en raison des conditions météorologiques. Est-ce que tu aimes ou redoutes cette idée ?

Une course flag-to-flag signifie que l'on commencerait avec les slicks en place et qu'ensuite, il pleuvrait, ce qui est toujours piégeur pour savoir quand rentrer dans la pitlane et changer de moto ; savoir si c'est simplement un petit peu de pluie et qu'il faut garder les slicks ou pas. Mais un changement de moto ici au Mans est délicat : on entre incliné dans la pitlane avec déjà un virage très serré et ça peut être piégeur sous la pluie avec des slicks. Puis sortir de la pitlane, qui est très étroite, et devoir rester à 60 km/h sur environ 700 ou 600 mètres, c'est assez long ! C'est donc difficile à dire : je pense qu'ici, au Mans, ça peut être assez spécial si nous sommes plusieurs pilotes à essayer de changer de moto par le côté étroit de la pitlane, qui sera… intéressant pour le spectacle !

Quel est le virage à plus complexe à négocier ici ?

Je dirais l'entrée de la [première] chicane, la Dunlop, car la piste fait en sorte que quand tu es en train de t'incliner, elle ne t'aide pas et va dans le sens inverse, ce qui fait que tu peux bloquer l'avant. Et je pense qu'avec une piste humide, ça fait que si tu essaies d'en faire trop au début, tu peux facilement faire une chute. Il faut donc faire attention à l'entrée de la chicane Dunlop.

Lire aussi :

partages
commentaires
Malgré une cicatrice qui tire, Quartararo est serein avant Le Mans
Article précédent

Malgré une cicatrice qui tire, Quartararo est serein avant Le Mans

Article suivant

Marc Márquez conscient que la pluie pourrait l'aider

Marc Márquez conscient que la pluie pourrait l'aider
Charger les commentaires