Martin Roy dans le top-25 au Texas

Le pilote québécois Martin Roy a effectué une belle remontée, vendredi soir, alors qu’il prenait part à l’épreuve de la série NASCAR Xfinity disputée au Texas Motor Speedway.

Martin Roy dans le top-25 au Texas

Le propriétaire de l’équipe King Autosport a rallié l’arrivée en 25e place au volant de la voiture n°90 Gamache/Côté/Arcopel.

Ayant pris le départ en 36e place, le pilote québécois, qui en était à sa deuxième course de la saison, a vite fait de gagner des positions sur l’ovale d’un mille et demi. "C’est une piste rapide, où l’inclinaison est prononcée. Elle est assez technique et ne pardonne pas l’erreur, alors il faut jouer de prudence, même à des vitesses frôlant les 180 milles à l’heure!" a partagé Roy, à propos du Texas Motor Speedway

Malchanceux à sa première course de la saison au Daytona International Speedway, Roy a pu compter sur une stratégie efficace d’arrêts aux puits pour compléter l’épreuve dans le top-25. Le chef d’équipe Mario Gosselin a orchestré la stratégie d’arrêts aux puits, et a pris un pari qui a été payant.

"Nous devions nous arrêter alors qu’il restait environ 50 tours à faire, et nous nous apprêtions à le faire sous le drapeau vert. C’est à ce moment que j’ai entendu qu’il y avait peut-être un débris sur la piste, et je me doutais bien que NASCAR neutraliserait l’épreuve pour cette raison", a raconté Gosselin.

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé, avec une cinquantaine de tours à faire. Cette neutralisation allait d’ailleurs être la dernière de la course. "Nous avons pu faire le plein d’essence et mettre quatre pneus neufs sous le jaune. À la relance au tour 152 sur 200, nous avions environ 55 tours d’autonomie en essence, alors nous savions que nous pourrions rallier l’arrivée", a expliqué Martin Roy.

King Autosport a pu compter sur l’équipe d’arrêts aux puits de la pilote de la Coupe Sprint, Danica Patrick, à qui s’était ajouté le Québécois Dave Gigandon, préposé à l’essence. L’équipe mécanique toute québécoise était composée de Guy Caron, Éric Laperle et Dave Gigandon, alors que l’éclaireur était Normand Roy.

"Nous sommes très satisfaits. Un top-25 cadre parfaitement avec nos objectifs. Nous avons aussi très bien fait lors des arrêts aux puits. Ceux qui n’avaient pas opté pour la même stratégie que nous à la dernière neutralisation ont dû se battre avec des pneus usés à la corde ou faire le plein d’essence sous le vert", a conclu le pilote.

La course a été remportée par le pilote régulier de la Coupe Sprint, Kyle Busch. La série NASCAR Xfinity retourne en action dès samedi prochain, au Bristol Motor Speedway, au Tennessee.

partages
commentaires
La NASCAR suspend indéfiniment le pilote Derek White

Article précédent

La NASCAR suspend indéfiniment le pilote Derek White

Article suivant

Martin Roy de retour en série Xfinity à Charlotte

Martin Roy de retour en série Xfinity à Charlotte
Charger les commentaires