Gilardoni : "J'ai grandi sur ces routes, mais un peu de chance..."

Le talentueux pilote de la Movisport parle en roue libre à Motorsport.com après le bis de la victoire 2016 qu'il s'est concédé dans le tout frais Rallye Ronde du Tessin. "Le plus grand respect pour Andrea Crugnola, mais je n'ai pas cherché le risque".

Gilardoni : "J'ai grandi sur ces routes, mais un peu de chance..."
Kevin Gilardoni-Corrado Bonato, Ford Fiesta WRC, Movisport, et Michael Burri-Andersson-Levratti, Ford Fiesta WRC, D-MAX Swiss
Kevin Gilardoni, Corrado Bonato, Ford Fiesta WRC, Movisport
Kevin Gilardoni, Corrado Bonato, Ford Fiesta WRC, Movisport
Kevin Gilardoni sul podio, Rally Ronde del Ticino
Ivan Ballinari et Kevin Gilardoni
Kevin Gilardoni, Ford Fiesta WRC, Movisport
Kevin Gilardoni, Corrado Bonato, Ford Fiesta WRC, Movisport
kevin Gilardoni et Corrado Bonato

Après avoir fait sienne la 19ème édition du Rallye Ronde du Tessin, Kevin Gilardoni y a pris goût.
En effet, le talentueux pilote, avec le double passeport suisse-italien, a élevé au ciel la coupe la plus grande même dans l'édition 2017, en gérant l'avantage sur les concurrents avec une expérience de vétéran.

Le deuxième succès consécutif met le sourire sur les levres de Kevin, qui ne cache pas une certaine émotion pour le fait de dominer sur les tournants "de chez lui".

"Vaincre ici, au Tessin, c’est quelque chose de sensationnel. Le seul fait d'être au start donne une charge d'adrénaline incroyable. J'ai grandi sur ces routes, raison pour laquelle je tenais vraiment à faire une belle figure. Les émotions prédominantes ? Je réussirai à les comprendre seulement au cours des prochains jours".

Talent oui, mais une bonne dose de chance aussi. Voilà les éléments clés du succès du duo Gilardoni-Bonato. Le même pilote reconnaît la bénédiction de la bonne chance.

 

Il faut même être honnêtes et admettre que nous avons eu un peu de chance. Andrea Crugnola, un adversaire que j'estime et respecte beaucoup, a rencontré des problèmes pendant la première soirée, mais puis il a dominé les cinq autres essais. L'écart créé au Penz a fait la différence", confie le dominateur final de samedi 24 juin.

Et encore : "Des sincères félicitations à Crugnola-Lucca, vraiment. Corrado et moi, nous nous sommes limités à gérer l'avantage. Il aurait était insensé de chercher à prendre des risques inutiles, en tentant d'attaquer. Une victoire de cœur ? Non, je dirais plutôt de tête et maturité".

Après les double succès au Rallye Ronde du Tessin, nous demandons à Kevin s'il n'a pas consideré l'idée de disputer tout le championnat helvétique de Rallye.

"Ça pourrait être une idée. J'ai beaucoup de supporteurs au Tessin. Je me trouve très bien sur les quatre pneus, mais pour le moment ça ne reste qu’une idée."

Enfin, Gilardoni tient à remercier son compagnon de mille aventures, Corrado Bonato, navigateur de Kevin depuis quatre années.
"Je lui dis un grand merci. Il connaît mes points faibles, il me fait rester toujours concentré. Il a beaucoup d'expérience, qu'il met à ma disposition, et je ne peux qu'apprendre. Il a été impeccable, comme toujours", conclut le vainqueur de la 20ème édition du Rallye Ronde du Tessin avant de caresser à nouveau sa Ford Fiesta WRC du team Movisport.

partages
commentaires
Beltrami : "Un Rallye aussi extraordinaire que son public !"
Article précédent

Beltrami : "Un Rallye aussi extraordinaire que son public !"

Article suivant

Ballinari : "La victoire le bon prix pour une saison exceptionnelle"

Ballinari : "La victoire le bon prix pour une saison exceptionnelle"
Charger les commentaires