WEC
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
21 jours
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
56 jours

Rebellion supprime une voiture pour la suite de la saison

partages
commentaires
Rebellion supprime une voiture pour la suite de la saison
Par :
2 sept. 2019 à 14:55

Rebellion Racing va revenir à une seule auto engagée en LMP1 pour l'essentiel la saison 2019-2020 du FIA WEC.

L'équipe suisse avait pris une décision de dernière minute pour alignée une deuxième R13 à moteur Gibson lors de la manche d'ouverture de la saison à Silverstone, avec au volant Nathanaël Berthon, Pipo Derani et Loïc Duval. À ce moment-là, Rebellion avait fait savoir qu'il était prévu d'engager la voiture #3 sur chaque course, mais que la priorité serait donnée avant tout aux 6 Heures de Spa et aux 24 Heures du Mans. 

Cependant, le propriétaire de l'équipe, Alexandre Pesci, a indiqué à Motorport.com que la deuxième LMP1 de Rebellion ne ferait plus son apparition avant l'épreuve de Spa en avril prochain. Cela signifie que la structure n'alignera qu'une seule auto pour les manches à venir, que ce soit à Fuji, Shanghai, Bahreïn, Sao Paulo ou Sebring. Il n'y aura donc sur ces épreuves que cinq LMP1 sur la grille, avant un retour à deux Rebellion pour les deux dernières courses du championnat. 

Lire aussi :

Pesci a également minimisé la perspective de trouver un nouveau financement de dernière minute pour permettre le retour de la voiture #3, qui était engagée "à la pige" à partir de Silverstone, et non sur la totalité de la saison. 

Le week-end dernier, Berthon – qui a participé aux trois dernières manches de la saison 2018-2019 avec Rebellion –, Derani et Duval ont terminé à la troisième place, à un tour des Toyota hybrides après avoir reçu des pénalités liées au débit de carburant. Le trio n'était pas éligible pour inscrire des points au championnat, et n'en rapportait pas que ce soit pour le classement pilotes ou par équipes. 

Ainsi Egor Orudzhev, Ben Hanley et Charlie Robertson figurent au troisième rang du championnat malgré leur quatrième place à Silverstone, tandis que le Team LNT qui fait courir les Ginetta est deuxième chez les équipes, derrière Toyota et devant Rebellion.

Article suivant
Toyota a utilisé des consignes d'équipe à trois reprises

Article précédent

Toyota a utilisé des consignes d'équipe à trois reprises

Article suivant

Toyota cache son vrai rythme, selon Menezes

Toyota cache son vrai rythme, selon Menezes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Rebellion Racing
Auteur Jamie Klein