Silverstone, H+4 - Supense total pour la victoire!

C'est désormais un match à trois qui se joue à Silverstone. Après avoir laissé Audi et Porsche animer le premier tiers de la course, Toyota est plus que jamais revenu dans la partie à la faveur d'une stratégie moins agressive mais pour le moment payante. En misant plus tôt que la concurrence sur la possibilité de doubler les relais pneumatiques, le proto frappé du numéro 1 avec Anthony Davidson a émergé un temps en tête.

Désormais, la victoire semble se jouer entre une voiture de chaque constructeur, sans oublier la deuxième Toyota. Rappelons que la Porsche n°18 a abandonné après 1h30, tandis que l'Audi n°8 a été retardée par deux fois en étant rentrée dans son garage.

"Ce n'est pas un très bon circuit pour nous", a tenu à rappeler Davidson avant de céder son volant à Kazuki Nakajima sur la Toyota n°8. "Nous savions que nous avions une bonne exploitation moteur dans la voiture depuis les tests. Je pense que l'équilibre de la voiture est de mieux en mieux. On doit essayer de gagner le plus de temps possible dans les stands."

C'est ce que tente de faire l'écurie japonaise, mais Audi se pose en potentiel vainqueur depuis qu'André Lotterer a succédé à Marcel Fässler au volant de la R18 e-tron quattro n°7. L'Allemand s'est également employé à effectuer un double relais pour tenter de prendre un avantage essentiel en vue de la fin de course et de s'aménager un matelas de secondes important.

Grosse bagarre dans les stands comme en piste

Avant cela, Fässler a offert un duel magnifique avec la Porsche de Neel Jani, les deux pilotes suisses se doublant tour à tour puisque la 919 reprenait systématiquement l'avantage en ligne droite.

"C'était une belle bataille, je crois que c'était vraiment fair-play", a commenté Fässler. "J'ai essayé de rester devant à chaque fois mais c'était assez difficile car il pouvait facilement me doubler dans la ligne droite. […] Nous avons eu quelques problèmes de télémétrie mais cela n'empêche pas de piloter."

Dans les rangs du LMP2, la domination du G-Drive Racing reste totale et sans faille pour le moment. En LM GTE Pro, les Ferrari AF Corse ont pris l'avantage, d'autant que Porsche a connu un souci d'amortisseur sur l'une de ses 911 RSR d'usine. La catégorie LM GTE Am est menée par Aston Martin.

Classement à 17 heures

PCatEquipeTrs
1 7 LM P1 Audi Sport Team Joest 132
2 1 LM P1 Toyota Racing 132
3 18 LM P1 Porsche Team 132
4 2 LM P1 Toyota Racing 131
5 8 LM P1 Audi Sport Team Joest 127
6 26 LM P2 G-Drive Racing 122
7 28 LM P2 G-Drive Racing 121
8 30 LM P2 Extreme Speed Motorsports 119
9 42 LM P2 Strakka Racing 117
10 71 LM GTE Pro AF Corse 112
11 51 LM GTE Pro AF Corse 112
12 91 LM GTE Pro Porsche Team Manthey 112
13 95 LM GTE Pro Aston Martin Racing 112
14 99 LM GTE Pro Aston Martin Racing V8 112
15 97 LM GTE Pro Aston Martin Racing 112
16 92 LM GTE Pro Porsche Team Manthey 111
17 83 LM GTE Am AF Corse 110
18 72 LM GTE Am SMP Racing 110
19 98 LM GTE Am Aston Martin Racing 109
20 88 LM GTE Am Abu Dhabi-Proton Racing 108
21 50 LM GTE Am Larbre Competition 108
22 96 LM GTE Am Aston Martin Racing 108
23 77 LM GTE Am Dempsey Racing - Proton 108
24 47 LM P2 KCMG 108
25 35 LM P2 Oak Racing 105
26 31 LM P2 Extreme Speed Motorsports 103
27 4 LM P1 Team Bykolles 81
28 17 LM P1 Porsche Team 44
29 36 LM P2 Signatech Alpine 20

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Silverstone
Circuit Silverstone
Pilotes André Lotterer , Anthony Davidson , Marcel Fässler , Neel Jani , Kazuki Nakajima , Aston Martin
Équipes Porsche Team , Toyota Racing , Team Joest
Type d'article Résumé de course
Tags classement, course, live, résultats