Toyota discute avec Alonso pour prolonger l'aventure

partages
commentaires
Toyota discute avec Alonso pour prolonger l'aventure
Par : Basile Davoine
12 oct. 2018 à 10:35

Toyota a révélé que des discussions avaient déjà débuté pour prolonger l'aventure avec Fernando Alonso au-delà de l'actuelle Super Saison du FIA WEC.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
Podium: vainqueur #8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso

Engagé cette année en Endurance pour la première fois de sa carrière, Fernando Alonso a rejoint Toyota l'hiver dernier et a déjà atteint son objectif principal en remportant les 24 Heures du Mans aux côtés de Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi.

L'entente entre le double Champion du monde de Formule 1 et le constructeur japonais portait uniquement sur la saison 2018-2019 du WEC, mais une prolongation de contrat n'est pas à exclure. Des discussions ont lieu dans ce sens, même si aucune annonce n'est attendue avant le printemps prochain.

Interrogé sur le souhait de Toyota de conserver Alonso à l'issue de la saison, le directeur d'équipe Rob Leupen s'est montré on ne peut plus clair : "Oui, et je pense que Fernando aussi", a-t-il répondu à Motorsport.com. "Nous discutons, mais quelqu'un comme lui a tellement d'opportunités. Nous devons attendre, et nous verrons. Nous adorons [l'avoir], nous aimerions continuer avec lui. Si Fernando veut [rester], nous sommes très ouverts, nous aimerions continuer."

Lire aussi :

Fernando Alonso a annoncé cet été qu'il allait quitter la Formule 1 et ne participerait pas à la saison 2019 avec McLaren, tout en gardant ses options largement ouvertes dans d'autres disciplines. L'Espagnol ne cache pas son intérêt pour l'IndyCar, et pour une nouvelle tentative aux 500 Miles d'Indianapolis, désormais unique maillon manquant pour qu'il puisse accrocher la Triple Couronne.

Un éventuel programme McLaren en IndyCar peinte toutefois à se mettre en place, et l'éventualité de prendre part à l'intégralité de la saison prochaine outre-Atlantique s'amenuise au fil des semaines qui passent. Alonso pourrait ainsi participer uniquement à l'Indy500 comme il l'avait fait en 2017. Dans le paddock de Fuji ce week-end, il a confié ignorer si une saison complète en IndyCar restait possible pour 2019.

"C'est une question pour McLaren, je ne sais pas de combien de temps ils ont besoin pour former une équipe, ce genre de choses", a-t-il ajouté. "J'espère que nous déciderons bientôt tous les projets pour l'année prochaine, pas seulement pour l'équipe mais aussi en termes de défis à relever, de choses que l'on veut faire, pour mettre un calendrier en place et un planning d'essais. Tout ce que je vais faire l'année prochaine demande un peu de préparation, car il y a de gros défis."

Parmi les difficultés que rencontre McLaren pour monter son programme IndyCar, il y aurait le refus persistant de Honda à motoriser une monoplace dans laquelle se trouve Alonso. Il pourrait en revanche s'agir d'un point positif pour la poursuite de son programme en WEC, même si les dirigeants de l'écurie japonaise restent prudents..

"Je ne pense pas que nous ayons à en discuter, car ma compréhension est qu'il n'y a pas de moteur Honda [disponible en IndyCar]", précise Rob Leupen chez Toyota. "Mais c'est un championnat et un environnement différents."

"Si ça se présente, nous pouvons y réfléchir, mais la première décision concerne ce que Fernando veut faire. Si sa priorité est d'être avec nous, nous lui dirons ce qui est impératif. Nous voulons qu'il soit heureux, mais il y a certaines limites au sein de l'organisation chez Toyota. J'espère que nous pourrons trouver un bon compromis."

Propos recueillis par Jacobo Vega  

Article suivant
EL2 - Toyota tient le cap entre les drapeaux rouges

Article précédent

EL2 - Toyota tient le cap entre les drapeaux rouges

Article suivant

Alpine a reçu le trophée des vainqueurs des 24H du Mans

Alpine a reçu le trophée des vainqueurs des 24H du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar , 24 heures du Mans , WEC
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités