Le choix de l'hybride en WRC préserve l'avenir immédiat de M-Sport

Le directeur de M-Sport voit l'arrivée de l'hybride en WRC comme une garantie pour la pérennité de son partenariat avec Ford, ainsi qu'une porte vers une ère plus compétitive pour son équipe.

Le choix de l'hybride en WRC préserve l'avenir immédiat de M-Sport

Pour Malcom Wilson, l’engagement du WRC en faveur de la technologie hybride rechargeable aide M-Sport à préserver son avenir immédiat dans le championnat avec Ford. Cette décision permettra notamment de protéger les nouvelles installations technologiques de l'équipe à sa base de Cockermouth, au Royaume-Uni, et de renforcer ses liens de travail avec Ford Performance, la branche compétition de Ford.

Depuis qu'elles ont uni leurs forces en 1997, les deux marques sont fidèles à leur partenariat. Ensemble, M-Sport et Fort ont remporté plus de 60 victoires, 262 podiums et un record de 258 arrivées consécutives dans les points. Leurs succès les plus récents remontent à 2017 et 2018, lorsque Sébastien Ogier a remporté deux titres consécutifs des pilotes et a contribué à sceller le trophée des constructeurs lors de sa première saison avec l'équipe.

Néanmoins pour Malcom Wilson, ce nouveau cycle règlementaire permettra à ses ingénieurs de mettre fin à une période actuelle stérile en concevant "une voiture qui va gagner des rallyes". L'ancien pilote explique : "Il a toujours été important pour notre sport d’évoluer avec son temps, et cet engagement envers la technologie hybride aligne l’avenir du rallye sur l’engagement global de Ford en faveur d’un avenir plus durable."

"Le Championnat du monde des Rallyes, qui est le plus difficile pour les voitures de série, constitue la plateforme idéale pour tester, développer et promouvoir les dernières technologies des voitures de route, ce qui rend cette annonce cruciale pour la pertinence et la pérennité de notre sport. Elle est également cruciale pour la poursuite de notre partenariat fructueux avec Ford et garantit le futur immédiat de M-Sport dans le Championnat du monde des Rallyes."

Lire aussi :

Malcom Wilson poursuit : "Au cours des deux dernières décennies, nous avons réalisé des performances fantastiques et développé certaines des voitures et certains des pilotes les plus victorieux du championnat. En travaillant en étroite collaboration avec Ford Performance, nous avons l'intention de poursuivre ce succès en 2022 et les progrès sur notre nouvelle voiture continuent avec des essais au Royaume-Uni et en Amérique. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais nous sommes déterminés à concevoir une voiture qui gagne des rallyes alors que le monde se dirige vers un avenir plus durable."

M-Sport a déjà mis en route son mulet répondant au règlement Rally1 et a avalé les kilomètres sur sa base d'essais de Greystoke. Pour la saison prochaine, les voitures de l'élite des rallyes combineront un moteur à essence et l'électrification, une mesure qui a été saluée par le directeur mondial de Ford Performance. "L'entreprise [Ford] s'oriente rapidement vers un avenir électrifié, en développant la technologie des véhicules hybrides et électriques à partir de nos véhicules particuliers et commerciaux les plus récents dans le monde entier", a expliqué Mark Rushbrook. "L'utilisation d'une voiture hybride en Rally1, la saison prochaine, nous permettra de tester et de démontrer cette technologie dans le cadre du spectacle passionnant qu'est le WRC. Nous sommes impatients de vous montrer ce qu'elle peut faire."

partages
commentaires
Greensmith veut relancer sa saison avec un nouveau copilote

Article précédent

Greensmith veut relancer sa saison avec un nouveau copilote

Article suivant

Le Rallye de Finlande décalé dans l'espoir d'accueillir du public

Le Rallye de Finlande décalé dans l'espoir d'accueillir du public
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Équipes M-Sport
Auteur Jason Craig