Neuville ne craint pas de déstabilisation chez Hyundai

Thierry Neuville estime que l'équipe Hyundai est suffisamment organisée pour ne pas être déstabilisée malgré l'absence d'un directeur d'équipe à part entière pour le début de la saison 2022.

Neuville ne craint pas de déstabilisation chez Hyundai

Directeur de l'équipe Hyundai pendant plusieurs années, Andrea Adamo a quitté ses fonctions le mois dernier, évoquant des raisons personnelles. Au cours des six saisons pendant lesquelles il a officié, la marque sud-coréenne a décroché deux titres mondiaux des constructeurs en WRC, en 2019 et 2020. 

Face à ce départ, Hyundai a pris la décision de confier à son président Scott Noh la tâche de gérer l'équipe au quotidien en reprenant les responsabilités d'Adamo à court terme. Cette réorganisation est intervenue dans une période très chargée pour l'équipe, qui prépare sa toute nouvelle i20 répondant à la réglementation hybride Rally1. L'entrée dans cette nouvelle ère technique aura lieu ce mois-ci avec le Rallye Monte-Carlo. 

À ce jour, Hyundai n'a fait aucun commentaire supplémentaire quant à la possible succession d'Andrea Adamo, mais Thierry Neuville est confiant pour que son équipe débute la saison sans difficulté supplémentaire que pourrait entraîner la situation. 

"Nous avons déjà quelqu'un pour prendre en charge certaines des responsabilités", a rappelé le pilote belge à Motorsport.com"Chacun est à sa place et sait quelles sont ses responsabilités, et tout est en place pour continuer comme nous le faisions auparavant. Je pense que les dirigeants prendront leur temps pour choisir le bon remplaçant à Andrea."

Quelques jours avant l'officialisation du départ d'Andrea Adamo, Thierry Neuville a été victime d'un accident lors d'une séance d'essais avec la nouvelle i20, qui a terminé dans un ravin. Depuis, le Belge a fait son retour au volant pour préparer l'échéance à venir dans le sud de la France. 

"La voiture est complètement différente à bien des égards", a-t-il confié au site officiel du WRC. "C'est intéressant, il y a énormément d'inconnues pour nous tous quant à la manière dont se comporteront ces voitures en course. Il y a tellement de choses. En gros, tout est nouveau, et pas seulement entre cette voiture et la précédente, mais aussi par rapport à la référence de base."

Thierry Neuville sera au volant de l'une des trois Hyundai engagées sur le prochain Rallye Monte-Carlo, du 20 au 23 janvier, aux côtés d'Ott Tänak et d'Oliver Solberg.

Lire aussi :

partages
commentaires
Ces jeunes pilotes qu'il faudra suivre en 2022
Article précédent

Ces jeunes pilotes qu'il faudra suivre en 2022

Article suivant

La FIA étudie un retour du WRC en Argentine

La FIA étudie un retour du WRC en Argentine
Charger les commentaires