Course 1 - Rea n'en demandait pas tant

partages
commentaires
Course 1 - Rea n'en demandait pas tant
Par : Léna Buffa
1 avr. 2017 à 12:26

La chute de Chaz Davies au terme d'un superbe duel permet à Jonathan Rea d'être invaincu à ce stade de la saison Superbike.

Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième, Marco Melandri, Ducati Team, le troisième, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième, Marco Melandri, Ducati Team, le troisième, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Ducati Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Xavi Forés, Barni Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jordi Torres, Althea BMW Racing
Chaz Davies, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Alex Lowes, Pata Yamaha
Chaz Davies, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le poleman Chaz Davies, Ducati Team
Jordi Torres, Althea BMW Racing

Auteur du doublé en Australie puis en Thaïlande, Jonathan Rea empoche à nouveau les 25 points de la victoire, ce samedi en Aragón. Le succès n'était pourtant pas acquis pour le Nord-Irlandais, qui a dû batailler durant la quasi-totalité de la course contre le plus gros caillou dans sa chaussure, un Chaz Davies en terrain ami sur le MotorLand.

La "quasi" totalité, car le Gallois a tout perdu à la fin de l'avant-dernier tour. Parti en glissade, il a même risqué de lourdes conséquences, sachant que sa jambe est restée coincée sous la moto, mais sa seule blessure lorsqu'il s'est relevé était finalement une blessure d'orgueil.

Le pilote Ducati a de quoi nourrir de gros regrets, car avant de quitter ainsi la scène, il avait véritablement fait le job. Bien parti de la pole position – sa première de la saison –, il a tout de suite dicté le rythme, avec un Rea incisif dans sa roue. Durant 17 tours, le Gallois a défendu son leadership, résistant et répliquant à chacune des nombreuses attaques du leader du championnat, qui peinait à trouver l'ouverture et ne semblait pas réussir à se libérer de la Ducati numéro 7.

"C'était une bagarre sympa. Cette course a démontré les forces et les faiblesses de chacune de nos deux motos selon les différentes parties de la piste", commentera Rea depuis le parc fermé, lui qui a subi en particulier la redoutable efficacité de Davies sur les freins. "À chaque fois que je passais en tête, Chaz me repassait. La seule façon que j'avais d'essayer de gagner, c'était d'en arriver à une bagarre dans le dernier tour, mais il n'a pas été aussi loin que cela. Je suis désolé pour Chaz, j'espère qu'il va bien."

Nouveau podium pour Melandri

Les coéquipiers des deux leaders du jour ont réalisé une performance plus imparfaite. Marco Melandri et Tom Sykes se sont longtemps battus durant cette course, après que l'Anglais a dépossédé le pilote Ducati de la troisième place à la fin du premier tour. Après trois tours d'attente dans la roue de la Kawasaki, l'Italien a repris l'avantage pour finalement le conserver jusqu'à l'arrivée, mais non sans avoir vu son rival revenir par intermittence et se montrer de loin en loin plus pressant.

Sykes expliquera finalement qu'il n'était pas au meilleur de sa forme, un peu malade depuis hier soir. Mais s'il n'a pu prétendre terminer plus près du vainqueur, c'est aussi qu'il peinait à bien faire tourner sa moto et estime avoir trop sollicité son pneu arrière.

Quant à Melandri, finalement classé à quatre secondes du vainqueur, c'est son choix de pneus qu'il regrette : "C'était une bonne course, mais je crois que j'ai fait une erreur en choisissant le nouveau pneu avant. Pendant les essais j'avais eu un bon feeling, mais au bout de quelques tours j'ai eu beaucoup de difficultés."

Nouvelle "pole du dimanche" pour Lowes

La première des places d'honneur a longtemps semblé promise à Michael van der Mark, après qu'il a pris l'avantage, tôt dans la course, sur Leandro Mercado. C'est ensuite Alex Lowes qui s'est défait du pilote argentin, de retour ce week-end à la compétition après plusieurs semaines de convalescence.

Seulement 12e au terme du premier tour, l'Anglais a grappillé les places à vitesse grand V et, peu après la mi-course, il était dans la roue de son coéquipier. Il finira par le dépasser dans le 13e tour pour s'adjuger ce qui allait se transformer en une quatrième place après la chute de Davies, et donc en pole position sur la grille de dimanche compte tenu du principe de grille inversée observé cette année.

Un peu plus loin, une bagarre endiablée a longuement opposé quatre pilotes : Jordi Torres, Eugene Laverty, Stefan Bradl et Nicky Hayden. D'abord dernier de ce petit groupe, Torres est passé à la vitesse supérieure dans le huitième des 18 tours de course, dépassant ses adversaires les uns après les autres, puis se détachant rapidement de ce groupe. Mieux, le pilote BMW est parvenu à rattraper Mercado et le priver de la sixième place.

L'Argentin en a terminé seul, en septième position, tandis que Laverty se maintenait devant les deux pilotes Ten Kate, à la bagarre jusqu'à l'arrivée. Une dernière manœuvre a permis à Bradl de s'emparer de la neuvième place au détriment de Hayden, qui l'avait pourtant dépassé un peu plus tôt dans le dernier tour.

On notera encore que Julian Simon marque des points pour sa première course WSBK, qu'il disputait en remplacement de Lorenzo Savadori, sur Aprilia.

En revanche, Ondřej Ježek a dû renoncer à la course après son accident en Superpole. Ayrton Badovini a dû abandonner dès le départ, bientôt imité par Román Ramos. Quant à Xavi Forés, il a connu une course cauchemardesque : d'abord cinquième et particulièrement performant dans la roue de Melandri et Sykes, il a chuté dans le cinquième tour ; s'il a repris la piste en dernière position, sa moto en feu l'a contraint à précipitamment renoncer quelques tours plus tard, non sans une grosse frayeur.

 

La seconde course sera disputée dimanche à 13h, après un warm-up en matinée.

WSBK - Aragón - Course 1

Pos.PiloteMotoÉcart
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 33'24.302
2 italy Marco Melandri  Ducati 4.058
3 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 7.512
4 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 9.962
5 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 12.302
6 spain Jordi Torres  BMW 18.995
7 argentina Leandro Mercado  Aprilia 21.545
8 ireland Eugene Laverty  Aprilia 27.309
9 germany Stefan Bradl  Honda 27.488
10 united_states Nicky Hayden  Honda 27.663
11 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 35.409
12 germany Markus Reiterberger  BMW 41.558
13 spain Julian Simon  Aprilia 44.006
14 switzerland Randy Krummenacher  Kawasaki 44.482
15 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 45.915
16 italy Riccardo Russo  Yamaha 1'23.533
Ab. united_kingdom Chaz Davies  Ducati 2 tours
Ab. spain Xavi Forés  Ducati 4 tours
Ab. spain Román Ramos  Kawasaki 14 tours
Ab. italy Ayrton Badovini  Kawasaki 18 tours
Prochain article WSBK
Melandri obtient son meilleur résultat malgré des soucis de pneus

Previous article

Melandri obtient son meilleur résultat malgré des soucis de pneus

Next article

Superpole - Davies bat Rea et signe sa 1re pole de l'année !

Superpole - Davies bat Rea et signe sa 1re pole de l'année !

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Catégorie Course 1
Lieu Motorland Aragon
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course