Essais Aragón - L'heure des choix pour Kawasaki et Milwaukee

partages
commentaires
Essais Aragón - L'heure des choix pour Kawasaki et Milwaukee
Par :
5 févr. 2016 à 17:05

Avant le départ pour l'Australie, certaines équipes WSBK étaient encore au travail en Europe, cette semaine. Deux jours d'essais étaient programmés en Aragón afin de peaufiner les bolides, malheureusement la météo a joué les trouble-fête.

Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki Ninja ZX-10R
Tom Sykes, Kawasaki Ninja ZX-10R
Karel Abraham, Milwaukee BMW
Tom Sykes, Kawasaki Ninja ZX-10R
Karel Abraham, MILWAUKEE BMW
Jonathan Rea, Kawasaki Ninja ZX-10R
Joshua Brookes, MILWAUKEE BMW
Jonathan Rea, Kawasaki Ninja ZX-10R

De forts vents ont en effet considérablement perturbé la première journée, poussant Jonathan Rea et Tom Sykes à rester aux stands dans l'attente d'une accalmie. Ce ne fut toutefois pas une totale perte de temps car leur équipe en a profité pour assembler les Ninja dans leur configuration 2016, en partant de la moto utilisée à Jerez il y a quelques jours et en intégrant de nouvelles pièces tout juste sorties des ateliers japonais.

Grâce à cette préparation, Rea et Sykes ont parfaitement pu exploiter la demi-journée qu'ils ont passée en piste jeudi, pour apporter quelques petites améliorations, affiner leurs réglages de base et valider les choix découlant d'une intense intersaison d'essais.

"On a testé différentes spécifications de fourche avant et d'amortisseurs arrière et on a un peu modifié le caractère du moteur", explique Jonathan Rea. "On va pouvoir analyser la semaine prochaine les informations collectées afin de faire en sorte d'arriver en bonne forme à Phillip Island."

"Une bonne séance, courte mais très productive", se félicite quant à lui Tom Sykes, leader de la séance précédente à Jerez. "Je suis content qu'on ait bouclé les essais européens à un excellent niveau, on travaille vraiment bien. On s'est concentré sur des aspects fondamentaux et non sur la performance, qui était bonne."

Pedercini et Milwaukee au travail

Les pilotes du team Pedercini (Sylvain Barrier et Saeed Al Sulaiti) et de l'équipe Milwaukee BMW (Josh Brookes et Karel Abraham) étaient également présents en piste et ils ont même bravé les conditions pour tenter quelques tours lors de la première journée.

C'est toutefois en poursuivant son programme jeudi que le Français Sylvain Barrier a obtenu ce qu'il attendait. "J'ai réussi à boucler beaucoup de tours et à avoir la confirmation que les réglages que l'on avait choisis à Jerez la semaine dernière sont les plus appropriés pour mon style de pilotage et pour le circuit qui nous attend dans vingt jours", souligne-t-il.

Quant au nouveau team Milwaukee BMW (que l'on peut voir à l'œuvre dans la vidéo ci-dessous), il n'avait pas le choix : ses pilotes n'ayant participé qu'à une seule séance avant celle-ci, ils avaient besoin de cumuler les kilomètres. "Malgré la météo, on a quand même réussi à boucler des tours chacun des deux jours, et c'était utile", se félicite Josh Brookes.

"Jeudi ça s'est réchauffé, si bien que j'ai pu pousser la moto un peu plus fort. On a utilisé des réglages de l'an dernier et je me sentais mieux à la fin de la journée, mais pas encore où je voudrais être", poursuit le pilote anglais, en délicatesse en particulier avec ses suspensions.

Brookes, qui s'apprête à faire son retour en Championnat du monde après avoir remporté le titre britannique, se félicite en tout cas d'avoir découvert le terrain de jeu de la troisième manche de la saison. "Je n'étais jamais venu sur ce circuit auparavant. J'ai bouclé beaucoup de tours, alors je pense suffisamment bien connaître la piste à présent pour que ce ne soit pas une excuse quand on viendra y courir", se félicite-t-il sur le site officiel du WSBK.

Et s'il tire un bilan satisfaisant de ces essais, c'est qu'il estime que les conditions très particulières du premier jour pourraient finalement avoir soulevé des difficultés intéressantes à étudier : "On a connu plus de soucis qu'à Jerez sur la moto. Il va nous falloir faire quelques analyses supplémentaires sur des points qui nous paraissaient très clairs à Jerez."

Prochain rendez-vous en piste pour ces équipes et leurs collègues du WSBK : les 22 et 23 février, à Phillip Island. Ils n'auront ensuite que deux jours de trêve avant le début officiel de la saison.

Article suivant
De Angelis bientôt en piste, quatre mois après son accident

Article précédent

De Angelis bientôt en piste, quatre mois après son accident

Article suivant

Jordi Torres - "Avec BMW, je vise le top 5 ou 6"

Jordi Torres - "Avec BMW, je vise le top 5 ou 6"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Sylvain Barrier , Karel Abraham , Tom Sykes , Jonathan Rea , Joshua Brookes
Équipes Kawasaki , Team Pedercini , Team Milwaukee
Auteur Léna Buffa