WSS - Kenan Sofuoglu met fin à un an de disette

Voilà un an que Kenan Sofuoglu ne s'était plus imposé. Le triple Champion du Monde Supersport devait se contenter des accessits depuis sa 27e victoire, décrochée précisément à Aragón. Le retour dans le désert du Teruel lui a finalement été favorable et la chance a fait le reste.

Car, une nouvelle fois, Jules Cluzel a été trahi par sa mécanique alors qu'il se battait pour la victoire. Très bien parti depuis la pole position, le Français s'est immédiatement retrouvé en bagarre contre Kenan Sofuoglu, ainsi que PJ Jacobsen, très en vue depuis le début du week-end.

On pensait les trois hommes prêts à hausser le ton pour en découdre jusqu'au drapeau à damier, mais les espoirs de Cluzel allaient s'envoler dans le dixième tour. Comme il y a trois semaines en Thaïlande, le Français a été contraint de s'arrêter en bord de piste, victime d'une nouvelle casse mécanique sur sa MV Agusta.

Cluzel hors course, Kenan Sofuoglu a semé PJ Jacobsen et filé seul vers la victoire. Malgré une Kawasaki manquant encore de vitesse de pointe, le Turc était aujourd'hui le plus rapide en piste et le plus régulier dans les hautes sphères chronométriques. Son expérience et sa gestion de l'épreuve ont fait le reste et c'est une première victoire qui pourrait en appeler d'autres, après une saison 2014 couronnée de peu de succès.

"C'est la place que je veux occuper," résume le pilote du team Puccetti. "L'année dernière, j'étais vraiment fatigué d'arriver dans le paddock en occupant la huitième ou la neuvième place au Championnat. Maintenant on est en tête et c'est ce dont j'avais besoin. Après la Thaïlande, je me suis dit : 'A Aragón, il faut que j'aille chercher la victoire !' et c'est ce que j'ai fait. Je suis très heureux aujourd'hui. Un grand merci à mon équipe. Ils la méritent plus que moi, ils ont fait du très bon boulot et je suis très heureux de leur offrir cette première place."

Jacobsen et Smith sur le podium

Avec Sofuoglu et Cluzel, PJ Jacobsen aura été le plus régulier des leaders au cours de ce week-end espagnol. Il en est récompensé en montant sur la deuxième marche du podium, égalant ainsi son meilleur résultat en Supersport.

Le pilote américain a pourtant eu fort à faire pour ne pas se laisser rattraper par Kyle Smith, plus rapide que lui durant la dernière partie de la course. "Après la casse de Cluzel, j'ai perdu un peu mon rythme et je n'ai pas réussi à faire le trou. J'ai essayé, mais je sentais que je n'avais plus de grip et j'ai assuré la deuxième place," explique-t-il.

Plus en dedans ce week-end que sur les deux manches précédentes, Kyle Smith accueille bien volontiers sa troisième place, qui marque sa première arrivée sur le podium Supersport. "Le week-end a été difficile. Sur les deux manches précédentes, je m'étais senti bien dès le départ, mais cette fois c'était un peu différent, on a eu quelques difficultés. Je monte malgré tout sur le podium, alors je suis très content !" commente-t-il.

Chute pour Mahias et Wilairot

Une chute collective a éliminé plusieurs prétendants aux places d'honneur dès le cinquième tour. Leader du Championnat depuis sa victoire en Thaïlande, Ratthapark Wilairot fait partie des malchanceux, tout comme Marco Faccani et Lucas Mahias.

Au préalable, le Français s'était une nouvelle illustré par un très bon début de course, bataillant contre Kyle Smith et Gino Rea dès l'extinction des feux, puis s'installant rapidement au quatrième rang. Cette chute lui coûte un podium potentiel, compte tenu de l'abandon qu'allait connaître Jules Cluzel quelques tours plus tard.

Ces trois pilotes éliminés, c'est entre Gino Rea et Lorenzo Zanetti que s'est jouée la quatrième place, l'Anglais s'imposant sur son adversaire au photo-finish. Auteur d'une course régulière, Alex Baldolini s'est emparé de la sixième place dans le dernier tour, au détriment de Fabio Menghi. Le top 10 est complété par Dominic Schmitter, Christian Gamarino et Roby Rolfo.

Grâce à cette victoire, Kenan Sofuoglu s'empare de la tête du Championnat du Monde, qui connaît son troisième leader en autant d'épreuves. Il compte 13 points d'avance sur PJ Jacobsen et 19 sur Ratthapark Wilairot. Jules Cluzel rétrograde pour sa part au huitième rang.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Aragon
Sous-évènement Supersport : Course
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Kenan Sofuoglu , Alex Baldolini , PJ Jacobsen , Jules Cluzel , Lorenzo Zanetti , Lucas Mahias , Gino Rea , Kyle Smith , Marco Faccani , Dominic Schmitter
Type d'article Résumé de course
Tags aragon, cluzel, sofuoglu, supersport, wsbk