Silk Way Rally - Peugeot et Loeb à la conquête de la Grande Muraille

L'équipe Peugeot Sport et son pilote vedett,e mais aussi Stéphane Peterhansel, avec qui elle a remporté le Dakar en début d'année, et Cyril Despres entameront ce week-end un périple de plus de dix mille kilomètres.

Silk Way Rally - Peugeot et Loeb à la conquête de la Grande Muraille

Trois 2008 DKR 16 sont engagées pour le second gros rendez-vous de Peugeot Sport cette année en rallye-raid et, après une cérémonie sur la Place Rouge, prendront le départ du prologue samedi à Moscou avant deux semaines de course pour rallier Pékin et son “Nid d'oiseau”, comprendre son Stade Olympique, le lundi 24 juillet.

Ce rallye de la “Route de la Soie” fait son retour cette année au calendrier avec un parcours revu faisant la part belle à la navigation. Au programme, 10 774,70 km, dont 4104,96 de secteurs sélectifs, à travers trois pays et dans des décors sans nul doute majestueux. La dernière spéciale aura lieu le 23 juillet, avant une dernière étape le lendemain passant au pied de la Grande Muraille de Chine.

La Russie et le Kazakhstan [où le rallye entrera le 12 juillet pour en sortir cinq jours plus tard] sont des territoires que nous n’avons encore jamais expérimentés en rallye-raid, contrairement à la Chine où nous devrions retrouver des secteurs semblables à ceux parcourus l’an dernier [lors du China Silk Road remporté par Peterhansel devant Despres, d'où proviennent les photos illustrant cet article]”, explique le directeur de Peugeot Sport, Bruno Famin. “Cela promet, d’autant que les difficultés humaines et sportives seront au rendez-vous.”

Si les spéciales russes sont annoncées comme très roulantes, cela devrait se corser par la suite et plus encore en Chine avec de nombreux secteurs de dunes, une altitude culminant à un peu plus de 2500 mètres pour les septième (jour de l'entrée dans le pays) et onzième étapes, et une dernière spéciale le 23 juillet annoncée par l'organisation comme pouvant être le juge de paix de l'épreuve...

Sainz à la Baja Aragon

Les trois Peugeot seront aux mains de trois des quatre équipages maison sur le Dakar : Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret, Sébastien Loeb et Daniel Elena, Cyril Despres et David Castera. Seuls Carlos Sainz et Lucas Cruz ne sont pas du voyage, mais ils prendront part à domicile à la Baja Aragon du 20 au 25 juillet, au moment où se dérouleront les dernières étapes en Chine. 

Parmi les trois équipages français, le premier cité abordera certainement l'épreuve l'esprit encore un peu plus serein suite à la confirmation, il y a peu, de sa victoire sur le Dakar. En effet, l'appel de l'équipe X-Raid, qui avait porté réclamation pour une supposée assistance interdite en spéciale du côté des futurs vainqueurs, a été définitivement jugé en défaveur de l'équipe allemande.

Loeb et Elena, pour leur part, poursuivront leur apprentissage des rallyes-raids pour leur troisième participation après le Maroc 2015 (qui figure également à leur programme cette année) et le Dakar. Idem pour les ex-motards Cyril Despres et David Castera, un an après leurs débuts sur quatre roues.

Stéphane Peterhansel, Peugeot 2008 DKR
Stéphane Peterhansel, Peugeot 2008 DKR

Photo de: Peugeot Media

L'arrivée de la clim'

Depuis la classique sud-américaine, les séances d'essais se sont multipliées, notamment au Maroc, sur la voiture qui n'a pas encore revêtu la nouvelle robe rappelant davantage le modèle 3008, qui sera la sienne en 2017, mais reçoit en revanche une climatisation qui devrait être le bienvenue dans le désert de Gobi notamment.

On travaille sur les géométries, les suspensions, le moteur”, détaillait Loeb à Motorsport.com il y a quelques semaines. “La voiture de l'année dernière était la base, on en a sorti quelques défauts et il y a tout un travail engagé là-dessus qui se poursuit.”

X-Raid pas au mieux ?

En dépit d'une opposition moins fournie et moins relevée (bien que près d'une centaine de voitures soient engagées) que sur le Dakar, le Silk Way Rally ne sera pour autant pas qu'une simple séance d'essais grandeur nature. Ne serait-ce qu'en raison de l'importance du marché chinois pour le groupe PSA, bien que le Dakar reste l'objectif prioritaire.

Cette opposition sera essentiellement constituée de l'équipe X-Raid qui engage cinq Mini All4 dont trois aux mains de Harry Hunt et de deux transfuges de l'équipe Overdrive de Jean-Marc Fortin (qui engage les pick-up Toyota en rallyes-raids), Vladimir Vasilyev et Yazeed Al-Radji. Une équipe X-Raid qui prépare l'avenir en continuant de développer son buggy et apparaît quelque peu affaiblie puisque ses pilotes vedettes Nasser Al-Attiyah et Nani Roma ont tous deux fait le chemin inverse de Vasilyev et Al-Radji pour rejoindre Overdrive (qui ne participe pas au Silk Way Rally).

Silk Way Rally 2016 - Le programme

DateÉtapeLongueurSpéciale
9 juillet 1. 

Moscou - Kazan

853,35 km 2 km km
10 juillet 2. 

Kazan - Ufa

626,66 km 135,78 km
11 juillet

3. Ufa - Kostanay

815,15 km 200,43 km
12 juillet

4. Kostanay - Astana

855,69 km 345,33 km
13 juillet

5. Astana - Balkhash

820,75 km 568,24 km
14 juillet

6. Balkhash - Almaty

855,88 km 411,35 km
15 juillet

Journée de repos

- -
16 juillet

7. Almaty - Bortala

581,57 km 76,86 km
17 juillet

8. Bortala - Urumqi

905,35 km 256,93 km
18 juillet

9. Urumqi - Hami

719,55 km 384,40 km 
19 juillet

10. Hami - Dunhuang

525,24 km 340,00 km 
20 juillet

11. Dunhuang - Jiayuguan

561,11 km  330,20 km 
21 juillet

12. Jiayuguan - Alashan

666,92 km  425,00 km 
22 juillet

13. Alashan - Wuhai

724,89 km  367,44 km
23 juillet

14. Wuhai - Hohhot

754,28 km 261,00 km
24 juillet

15. Hohhot - Pékin 

507,81 km  -
partages
commentaires
Maroc, étape 1 – Déjà des problèmes pour Loeb

Article précédent

Maroc, étape 1 – Déjà des problèmes pour Loeb

Article suivant

Prologue - Peterhansel premier leader, Loeb troisième

Prologue - Peterhansel premier leader, Loeb troisième
Charger les commentaires