Un Alesi dans une Ferrari F1, trente ans après !

Giuliano Alesi a pris le volant d'une Ferrari F1 sur le circuit de Fiorano, trente ans tout juste après son père Jean.

1/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

2/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

3/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

4/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

5/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

6/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

7/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

8/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

9/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

10/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

11/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

12/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

13/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

14/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

15/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

16/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

17/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

18/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

19/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

20/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

21/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

22/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

23/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

24/28

Photo de: Federico Basile / Motorsport Images

25/28

Photo de: Ferrari

26/28

Photo de: Ferrari

27/28

Photo de: Ferrari

28/28

Photo de: Ferrari

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

La semaine est chargée pour Ferrari, qui organise une séance d'essais sur plusieurs jours à Fiorano. À cette occasion, et dans le respect de la réglementation sportive, la Scuderia a mis en piste la SF71H de la saison 2018. L'opportunité est ainsi donnée à l'essentiel des pilotes du giron italien d'accumuler des kilomètres, titulaires et jeunes compris !

En attendant les grands débuts de Carlos Sainz, prévus mercredi, trois jeunes se sont donc succédé au volant de la monoplace rouge ce lundi. Une journée qui a débuté par le roulage loin d'être anecdotique de Giuliano Alesi, et pour cause : à 21 ans, le Français a ainsi réalisé son premier test en Formule 1, mais surtout, l'événement intervient tout juste trente ans après les premiers essais de son père Jean, sur le même tracé de Fiorano, à bord d'une Ferrari.

Casques rappelant celui de son paternel, numéro 28 frappé sur la monoplace là aussi en guise de rappel : le clin d'œil à l'Histoire est évident, tandis que Ferrari doit encore annoncer les plans précis pour le jeune Alesi. Son père avait évoqué son éviction de la Ferrari Driver Academy en fin d'année dernière.

Après Giuliano Alesi, deux autres jeunes pilotes ont pu rouler au volant de la SF71H. Pour Marcus Armstrong il s'agissait également d'une grande première dans le baquet d'une Formule 1. Pour Robert Shwartzman, il s'agissait d'une expérience de plus en la matière, lui qui avait déjà roulé dans ce genre de conditions à Fiorano il y a quelques semaines.

Lire aussi :

partages
commentaires
Quand un malentendu a bridé les derniers cris du V12 Ferrari

Article précédent

Quand un malentendu a bridé les derniers cris du V12 Ferrari

Article suivant

La nouvelle soufflerie d'AlphaTauri, "un grand avantage"

La nouvelle soufflerie d'AlphaTauri, "un grand avantage"
Charger les commentaires