Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Soupçonné de ne pas avoir suffisamment ralenti sous drapeaux jaunes, Fernando Alonso est convoqué par les commissaires du Grand Prix de Turquie de F1.

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Classé sixième des qualifications ce samedi sur le circuit de l'Istanbul Park, Fernando Alonso doit s'élancer de la cinquième place ce dimanche en raison de la pénalité de Lewis Hamilton. Toutefois, il reste encore à savoir si l'Espagnol ne sera pas à son tour pénalisé.

Il est en effet soupçonné par la direction de course de ne pas avoir suffisamment ralenti en passant dans une zone sous double drapeau jaune lors de la première partie des qualifications du Grand Prix de Turquie, ce qui contreviendrait à l'article 2.5.5. b) de l'Annexe H du Code Sportif International de la FIA. La direction de course en a donc, comme la procédure le veut, référé aux commissaires qui vont devoir trancher sur la question en s'appuyant sur les faits et la réglementation.

Si l'infraction d'Alonso est caractérisée, la pénalité en pareille situation est généralement de plusieurs positions de recul (3 ou 5 en fonction des circonstances), comme l'avaient par exemple expérimenté les Britanniques Lewis Hamilton, George Russell et Lando Norris l'an passé, respectivement aux Grands Prix d'Autriche, de Grande-Bretagne et de Turquie.

D'autres images montrent également que, pendant la séance, Alonso a franchi la ligne de sortie des stands. Pour le moment, il ne semble pas avoir été convoqué pour cela.

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : Gagner en partant 11e, "très dur mais pas impossible"

Article précédent

Hamilton : Gagner en partant 11e, "très dur mais pas impossible"

Article suivant

Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile
Charger les commentaires