De "très bonnes" chances pour qu'Alonso reste en F1 selon McLaren

Après un dîner privé encourageant entre les dirigeants de l'écurie et le pilote espagnol, McLaren a désormais le sentiment qu'il existe de "très bonnes" chances de voir Fernando Alonso rester en Formule 1 la saison prochaine.

De "très bonnes" chances pour qu'Alonso reste en F1 selon McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32, Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Zak Brown, directeur exécutif McLaren Technology Group, Fernando Alonso, McLaren, Michael Douglas, acteur
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, se teste en virtuel
Fernando Alonso, McLaren MCL32, fait des étincelles
Fernando Alonso, McLaren MCL32, Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, dans les stands

Le contrat de Fernando Alonso avec McLaren-Honda prendra fin à l'issue de la saison, et si le double Champion du monde a jusqu'à présent laissé toutes les options ouvertes pour son avenir, les possibilités restent limitées en Formule 1. S'il veut rester dans la catégorie reine, tout transfert vers Red Bull, Ferrari ou Mercedes semble aujourd'hui très improbable.

Cette situation pourrait mener le pilote espagnol à prendre une année sabbatique pour par exemple traverser l'Atlantique et passer une saison en IndyCar, avant de revenir en F1 en 2019, mais ce scénario serait peu réaliste selon Zak Brown. Le directeur exécutif de McLaren a discuté avec Fernando Alonso lors d'un dîner vendredi soir, et il en serait ressorti un fort désir du principal intéressé pour rester en Formule 1 en 2018.

"Nous avons eu un excellent dîner avec Fernando, et il a même réglé l'addition", révèle Zak Brown. "Nous nous comprenons bien avec Fernando, et il aime son environnement [chez McLaren]. Stoffel [Vandoorne] fait aussi un excellent travail, compte tenu des circonstances très difficiles pour un débutant, donc la situation qui est la nôtre avec les pilotes me plaît."

Après la tentative effectuée en mai dernier, la possibilité de retourner disputer les 500 Miles d'Indianapolis avec McLaren est toujours d'actualité pour Alonso, mais elle n'éliminerait en rien son désir d'être toujours prioritairement impliqué en Formule 1. "Je pense qu'il a aimé l'IndyCar", admet Zak Brown. "Il veut vraiment y retourner et faire l'Indy 500 quand ce sera le bon moment, mais il s'est montré très clair quant au fait qu'il veut être en F1 l'an prochain. Je pense que les chances pour lui d'être en IndyCar l'année prochaine sont hautement improbables. Je pense que les chances pour lui d'être en IndyCar à un moment donné sont peut-être bien plus probables." Questionné sur les chances de voir Alonso rester en Formule 1 en 2018, Zak Brown les estime même "très bonnes".

Un choix moteur déterminant...

Alors que McLaren souffre des difficultés rencontrées par Honda avec son moteur depuis trois saisons maintenant, le choix qui sera fait pour l'avenir pèsera inévitablement dans la décision finale d'Alonso de rester chez McLaren. La garantie de disposer d'un bloc compétitif la saison prochaine est primordiale pour convaincre l'Espagnol de manière définitive.

"Les relations avec Honda ont été et restent bonnes sur le plan du personnel, mais comme nous l'avons largement fait savoir, et tout le monde serait d'accord, nous avons besoin d'un moteur bien plus compétitif l'année prochaine, et c'est cette conversation que nous avons", ne cache pas Zak Brown. "Nous continuons à discuter avec eux sur la manière de devenir plus compétitifs l'an prochain." 

Et d'ajouter que la situation incertaine autour de l'accord entre Sauber et Honda ne joue pas de rôle dans les décisions à prendre : "Peu importe ce que fait ou ne fait pas Sauber, ça n'a pas d'incidence pour nous. Nous sommes concentrés sur nos besoins. Je ne suis pas préoccupé par les changements qui affectent les autres équipes."

partages
commentaires
Grosjean garde les freins Carbone Industrie à Silverstone

Article précédent

Grosjean garde les freins Carbone Industrie à Silverstone

Article suivant

Fin de série pour Ricciardo après 37 Q3 consécutives

Fin de série pour Ricciardo après 37 Q3 consécutives
Charger les commentaires