Le volant de Valtteri Bottas modifié pour éviter les départs volés

partages
commentaires
Par :
31 juil. 2020 à 08:21

Valtteri Bottas a déclaré que Mercedes et lui avaient décidé de procéder à des changements sur son volant afin d'éviter la situation du départ du Grand Prix de Hongrie.

Lors du GP de Hongrie, Valtteri Bottas a manqué son départ après l'avoir pratiquement volé. S'il n'a pas été pénalisé car son mouvement initial n'a pas suffi à activer la cellule électronique qui est le juge de paix en pareille situation, le fait de s'arrêter, ce qui a activé l'anti-calage, puis de devoir se relancer lui a fait perdre du temps et l'a fait dégringoler dans la hiérarchie, l'empêchant de jouer la victoire et l'obligeant à se contenter d'une troisième position finale.

Après la course, le Finlandais a expliqué que cette situation avait été provoquée par une lumière qui s'était allumée dans son cockpit et l'avait déconcentré. Quand Motorsport.com lui a demandé s'il en savait plus, il a simplement expliqué que cette lumière était celle du régime moteur qui avait clignoté à un moment où il ne s'y attendait pas.

Lire aussi :

"Nous avons bien sûr fait une très bonne analyse du départ. Je le fais toujours, mais désormais encore plus à ce sujet. Il s'agissait juste de la lumière du régime moteur sur le volant. Donc, oui, nous avons fait des changements afin que ça ne se produise plus et que je n'aie plus ce genre de distraction, sinon ça peut conduire à une erreur comme celle-ci. Donc des changements ont été faits pour que cela ne se reproduise pas."

Outre la question du départ, Bottas a expliqué qu'il avait également été handicapé par un problème de carburant en qualifications. "L'erreur de remplissage a été découverte dans le cadre de l'analyse de la semaine passée", a expliqué le pilote. "Il y avait un problème avec le système de ravitaillement, quelque chose avec un tuyau ou l'ouverture par laquelle l'essence rentre, donc il y avait autour de deux kilos ou un peu plus en trop lors des qualifications."

"Je crois qu'ils ont dit que ça représentait quelque chose comme huit centièmes au tour, donc [j'avais] ça tout au long des qualifications après Q1. Mais, ouais, je suis sûr que l'équipe a réagi à cela et en a tiré des leçons. Avec un peu de chance, cela n'arrivera pas à nouveau. Ce n'est pas idéal quand on parle de millièmes en qualifications." Pour rappel, Bottas a échoué à 0"107 de la pole de Lewis Hamilton en Q3.

Lire aussi :

Il ne s'agissait pas, pour le #77, du premier problème du genre puisqu'il avait également connu un souci avec la hauteur de caisse de sa Mercedes au Red Bull Ring. "Sur la hauteur de caisse, je ne me souviens pas, c'était peut-être lors de la seconde course en Autriche. Nous parlons seulement de quelques millimètres, c'est juste une erreur humaine, c'est tout. De nouveau, je ne pense pas que cela ait créé une différence énorme, peut-être plus sous la pluie [en qualifications] qu'en course, mais je ne pense pas qu'il s'agissait d'une mauvaise chose."

Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1

Article précédent

Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1

Article suivant

Albon compte sur l'immense expérience de son nouvel ingénieur

Albon compte sur l'immense expérience de son nouvel ingénieur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard