Bottas n'a pas vu Mercedes réaliser de "gros progrès" en 2021

Valtteri Bottas a estimé que Mercedes n'avait pas effectué un grand bon en avant pour combler son déficit de performance lors de la première partie de saison.

Bottas n'a pas vu Mercedes réaliser de "gros progrès" en 2021

Pour la première fois depuis le début de l'ère turbo hybride, Mercedes aborde les dernières courses de la saison sans être certain de remporter les championnats pilotes et constructeurs. En difficulté lors des essais de pré-saison à Bahreïn, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont été régulièrement devancés par la Red Bull de Max Verstappen une fois le championnat lancé. Compte tenu de l'importance de l'échéance du développement de la monoplace de 2022, qui répond à un nouveau Règlement Technique, Mercedes a opté pour un arrêt précoce du développement 2021, laissant Red Bull apporter seul des évolutions sur sa RB16B pendant un certain temps.

Difficile pour la marque à l'étoile de refaire son retard sur le taureau rouge donc. Mais difficile ne signifie pas impossible. Ainsi, l'écurie allemande est parvenu à combler un déficit de 44 points au soir du GP d'Autriche et d'étendre son avance à 36 unités trois mois plus tard, après le GP de Turquie. Néanmoins, comme l'a expliqué Bottas lors de la conférence de presse du jeudi du GP des États-Unis, cette progression ne s'est pas résumée à de grandes avancées mais plutôt à de petites étapes franchies progressivement.

"Je ne crois pas que l'équipe ait fait de gros progrès", a indiqué le Finlandais. "Nous avons évidemment arrêté le développement de la voiture actuelle assez tôt dans l'année et celle-ci est assez similaire depuis plusieurs courses. Mais je pense que [la performance] dépend énormément du circuit. Et nous en apprenons toujours plus sur le package. Ce ne sont que de petites marges, ce n'est pas comme si nous avions des kilomètres d'avance sur tout le monde, et tout dépend du circuit. Nous devons garder cela à l'esprit."

Pénalisé à la suite de la modification des règles sur le fond plat et le train arrière des monoplaces cette année, Mercedes a "progressivement mieux compris la voiture", selon Toto Wolff. Bottas a corroboré les propos de son directeur, ajoutant que les améliorations les plus récentes du comportement de la W12 étaient uniquement dues à de meilleurs réglages.

"Si je compare le début de la saison à aujourd'hui, [la voiture] se comporte mieux, c'est certain", a-t-il poursuivi. "Je pense que les plus gros problèmes concernaient l'instabilité du train arrière et le manque général d'adhérence par rapport à l'an dernier. Nous avons été capables d'améliorer l'équilibre de la voiture il y a peu. C'est le sentiment principal : elle est un peu plus stable et un peu plus pilotable. En milieu de la saison, ou au début de la saison, nous avons apporté quelques améliorations mais pas dernièrement, il n'y a eu que du travail sur les réglages, sur l'équilibre et sur l'amélioration du comportement."

La F1 restera en Amérique après le GP des États-Unis, faisant d'abord cap sur le Mexique avant de descendre jusqu'au Brésil. Ces dernières années, ces deux destinations ont davantage souri à Red Bull qu'aux Flèches Noires, néanmoins Bottas a affirmé que Mercedes était parvenu à combler ses lacunes depuis sa dernière visite à Mexico et à Interlagos, en 2019.

"Nous savons que le Mexique est habituellement un temps faible et il semble que cela est principalement dû à l'unité de puissance, à cause de l'altitude", a-t-il expliqué. "Mais je pense que nous avons été en mesure d'optimiser cela depuis, donc je m'attends à ce que nous soyons à une meilleure position que lors des années précédentes. Sur le papier, nous continuons de penser qu'il y a des circuits qui conviennent mieux à la Red Bull. Nous avons simplement fait de notre mieux en tirant les leçons des années précédentes et en nous préparant du mieux possible. Il n'y aura pas de week-ends faciles mais dans ce championnat, rien ne l'est."

Lire aussi :

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Räikkönen pas effrayé par les bosses d'Austin
Article précédent

Räikkönen pas effrayé par les bosses d'Austin

Article suivant

Vettel souhaite à Verstappen d'être mieux placé que lui face à Hamilton

Vettel souhaite à Verstappen d'être mieux placé que lui face à Hamilton
Charger les commentaires