Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

Cruel manque de vitesse de pointe chez Haas

partages
commentaires
Cruel manque de vitesse de pointe chez Haas
Par :
4 sept. 2019 à 15:31

Haas F1 Team craignait de ne pas pouvoir se maintenir dans le top 10 en course au Grand Prix de Belgique, et c'est exactement ce qui s'est produit, ses pilotes ayant dégringolé au classement.

L'écurie américaine est dans une situation complexe depuis le début de l'été, puisque la première version de sa monoplace s'avère régulièrement plus compétitive que la VF-19 évoluée depuis que Romain Grosjean a insisté pour en reprendre le volant, à Silverstone. Or, les circuits très rapides de Spa-Francorchamps et de Monza requièrent une configuration à faible appui que cette première spécification est incapable d'offrir.

Lire aussi :

Les deux pilotes disposaient donc des évolutions en Belgique, mais tout ne s'est pas passé comme prévu, c'est le moins que l'on puisse dire. Certes, Kevin Magnussen et Romain Grosjean étaient respectivement huitième et neuvième sur la grille de départ, mais le Danois, septième en début de course, a ensuite perdu neuf places en 12 tours, impuissant dans la ligne droite de Kemmel. Il n'a plus jamais été en mesure de jouer les points.

Grosjean, quant à lui, a tenu le sixième rang jusqu'à son arrêt au stand, au 16e des 44 tours… mais il a ensuite repris la piste derrière la Renault de Daniel Ricciardo et s'est avéré incapable de la dépasser. Ses rivaux, en revanche, ont aisément pris l'avantage, et Grosjean a conclu la course au 13e rang. À titre de comparaison, Sergio Pérez était juste derrière le pilote Haas quand les deux hommes ont effectué leur unique arrêt au stand… et s'est classé sixième avec 44,5 secondes d'avance sur l'intéressé, pour un gain moyen de 2,4 secondes au tour à partir du 25e passage !

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19

"Avec Romain, en ligne droite, vous avez tous vu que tout le monde nous dépassait aisément", déplorait le directeur d'équipe Günther Steiner auprès des journalistes après la course. "Nous nous sommes retrouvés coincés derrière Ricciardo parce que nous n'arrivions pas à le doubler, même s'il était deux secondes plus lent. Nous étions clairement plus rapides, nous avions presque le rythme de Pérez. Mais nous n'arrivions pas à doubler Ricciardo, car le seul endroit où l'on peut dépasser, c'est le virage 5 [Les Combes, ndlr]. Du coup, tout le monde nous a rattrapés et dépassés dès qu'ils avaient le DRS. Ils pouvaient nous passer sans le DRS et nous n'arrivions pas à doubler Ricciardo. Nous étions coincés et avons donc perdu environ 40 secondes."

Les statistiques de vitesse de pointe montrent que les Haas n'ont pas atteint les 315 km/h ; seules les Williams faisaient pire. Les autres monoplaces étaient entre 316,2 km/h et 321,7 km/h. Faut-il révolutionner le concept aérodynamique de la VF-19 ? "Je ne sais pas si c'est le concept de la voiture ou s'il nous faut juste analyser où est-ce qu'il nous faut gagner du terrain", répond Steiner. "Plus d'appui, ça aide toujours, mais on ne veut pas de traînée. C'est un compromis. Il nous faut faire du meilleur travail de ce côté-là, réévaluer où et quand nous voulons l'appui et où nous voulons la traînée. Nous avons de petites lacunes dans tous les domaines."

Cette performance est en tout cas de mauvais augure pour la prochaine course, sur un circuit de Monza surnommé le temple de la vitesse. "C'est un package différent, mais il est clair que ça n'a rien d'encourageant, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais c'est un package différent. Il faudra encore moins d'appui là-bas, donc peut-être que ça ira un peu mieux", conclut l'Italien.

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Albon : "J'ai encore besoin de temps"

Article précédent

Albon : "J'ai encore besoin de temps"

Article suivant

Officiel - Le GP d'Italie confirmé jusqu'en 2024

Officiel - Le GP d'Italie confirmé jusqu'en 2024
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel