Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
46 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
95 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
102 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
137 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
151 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
179 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
186 jours
12 sept.
Course dans
193 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
207 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
221 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
235 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
242 jours

Ricciardo a eu du mal à rentrer dans la McLaren

Daniel Ricciardo révèle avoir eu quelques difficultés à rentrer dans son nouveau baquet chez McLaren, mais tout va pour le mieux désormais.

Ricciardo a eu du mal à rentrer dans la McLaren

S'il est loin du cas de Nigel Mansell dans la même écurie en 1995, Daniel Ricciardo semble avoir connu des problèmes pour s'installer dans son nouveau bolide, la McLaren MCL35M. Passé par HRT, Toro Rosso, Red Bull et Renault au fil des années, l'Australien ne rentrait pas dans le baquet prévu pour lui par la structure de Woking, et il a fallu ajuster celui-ci en conséquence.

"C'est vrai que j'ai les hanches larges, j'imagine", reconnaît Ricciardo. "J'ai des os très épais. Quand nous avons fait la première version du baquet, ils imaginaient que les dimensions du baquet seraient bonnes pour moi, mais ça n'était pas vraiment le cas. Heureusement, ce n'était que le baquet qui était trop étroit et pas le cockpit lui-même. Depuis lors, j'ai pu rentrer dans un baquet qui me va bien."

Lire aussi :

Or, ce n'est pas la première fois que Ricciardo connaît un souci de ce genre : il a passé cinq ans chez Red Bull Racing, écurie où le design est toujours très agressif, laissant ainsi peu de marge. "Je crois bien que je suis à la limite", analyse le nouveau pilote McLaren, qui mesure d'ailleurs dix centimètres de plus que son coéquipier Lando Norris.

"De nos jours, je pense qu'ils conçoivent les voitures et les châssis pour que tout soit aussi serré et compact que possible. Parfois, mes hanches sont vraiment le facteur limitant. Alors je leur dis juste : 'Assurez-vous juste que ce soit confortable pour moi, et si vous pensez que ça vous fait perdre un dixième de seconde en aéro, alors je piloterai juste plus vite en piste !'"

Ricciardo a en tout cas fait ses premiers tours de roue au volant de la MCL35M dès mardi dernier lors d'un shakedown pluvieux à Silverstone, limité à 100 kilomètres avec des pneus de démonstration fournis par Pirelli, en accord avec la réglementation en vigueur pour ce qui est officiellement une journée de tournage promotionnel. Norris était également présent pour reprendre ses marques avec la Formule 1 après deux mois d'intersaison.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Photos - Découvrez le casque Red Bull de Sergio Pérez

Article précédent

Photos - Découvrez le casque Red Bull de Sergio Pérez

Article suivant

Photos - Le premier test de Sergio Pérez avec Red Bull

Photos - Le premier test de Sergio Pérez avec Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel