Daniel Ricciardo, la transformation estivale
Prime
Formule 1 Actualités

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Par :

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Lors du Grand Prix de Hongrie, Daniel Ricciardo a bouclé une première partie de saison pénible en terminant hors des points, sur une piste où son coéquipier Lando Norris aurait pu se retrouver en lice pour le podium. De quoi alimenter les doutes et porter un coup à sa propre confiance. Certes, l'Australien avait affiché des progrès au volant de sa McLaren, mais très souvent, pour deux pas en avant il y avait aussi un pas en arrière. Fort contraste, lorsque Norris était le meilleur des autres derrière les deux écuries de pointe, Ricciardo semblait complètement perdu. Il suffit de se souvenir de Monaco, où son coéquipier lui avait pris un tour.

Quelques jours après le rendez-vous du Hungaroring, nous avons discuté avec Ricciardo pour évoquer le simracing, et il a conclu la conversation par une petite blague. "Si la saison continue à être pourrie pour moi, je jouerai un peu plus...", avait-il plaisanté. Toutefois, lors de la rentrée de la F1 au Grand Prix de Belgique, fin août, plus besoin de penser au plan B des jeux vidéo. Ricciardo avait changé. Il était plus à l'aise dans la voiture, se qualifiant pour la Q3 et signant le quatrième meilleur temps des qualifications sous la pluie, défiant les éléments qui requièrent vraiment à un pilote d'être en phase avec sa machine.

partages
commentaires

Haas sera prêt pour "marquer des points" avec une meilleure F1

Günther Steiner, le patron de Haas en Formule 1, affirme que la performance de son équipe au Grand Prix de Turquie a renforcé sa conviction qu'elle peut se battre régulièrement pour les points dès qu'elle disposera d'une voiture compétitive.

Alonso est-il aussi malchanceux qu'il le prétend ?

Fernando Alonso a déclaré après le Grand Prix de Turquie que la chance "semble continuer de [l]'éviter" après avoir perdu une opportunité de marquer de gros points. Mais à quel point a-t-il été malchanceux en 2021 ?

Petronas serait en passe de quitter Mercedes et la F1

Après plus d'une décennie de partenariat, Mercedes et Petronas pourraient se séparer et l'écurie allemande se lier à un nouveau sponsor majeur.

Sergio Pérez fait le show dans les rues de Dallas

Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, Red Bull a organisé une démonstration publique. C'était à Dallas, à une semaine du Grand Prix des États-Unis.

À qui la pole ? Les jurisprudences Schumacher complexifient le débat

Cette année, les pilotes de Formule 1 ont exprimé une forme de malaise devant la manière dont les pole positions sont comptabilisées lorsqu'entrent en jeu des pénalités ou le nouveau format de Qualifications Sprint.

Formule 1
16 oct. 2021

Que sont devenus ces anciens pilotes Ferrari ?

Découvrez l'après-Maranello d'Eddie Irvine, Mika Salo et Luca Badoer.

Formule 1
16 oct. 2021

L'aileron expérimental de Mercedes, prélude à des évolutions finales ?

Cette année, la lutte entre Mercedes et Red Bull en Formule 1 s'est autant traduite dans le développement des voitures que dans les batailles roue contre roue sur la piste.

Formule 1
16 oct. 2021

16 octobre 2005 : le premier titre constructeurs de Renault F1

Il y a 16 ans jour pour jour, Renault F1 remportait le premier de ses deux titres de Champion du monde des constructeurs en Formule 1.

Formule 1
16 oct. 2021
Todt : Le format actuel des Qualifs Sprint n'a "aucun sens"

Article précédent

Todt : Le format actuel des Qualifs Sprint n'a "aucun sens"

Article suivant

Rétro 2017 - Le désastre Ferrari à Singapour

Rétro 2017 - Le désastre Ferrari à Singapour
Charger les commentaires