Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Décès de Paul Rosche, père des moteurs BMW

partages
commentaires
Décès de Paul Rosche, père des moteurs BMW
Par :
Traduit par: René Fagnan
17 nov. 2016 à 09:30

Grand spécialiste des moteurs chez BMW, Paul Rosche nous a tristement quittés à l’âge de 82 ans.

Bernie Ecclestone avec Paul Rosche
Marc Surer dans une March-BMW de 1986
BMW M12/13 Formula-1-moteur turbo 1983, champion du monde dans la Brabham BT52 avec Nelson Piquet
Vainqueur: La BMW V12 LMR du Mans 1999
Jacques Laffite et Nelson Piquet
Nelson Piquet, dans la Brabham BT52 lors de la parade des Légendes
Nelson Piquet, dans la Brabham BT52 lors de la parade des Légendes
Jean-Pierre Jarier
Benetton-BMW B186 de 1986

Rosche, un Bavarois, a été le maître d’œuvre du fameux moteur quatre cylindres BMW turbo qui a propulsé la Brabham de Nelson Piquet vers le titre mondial en 1983.

Né à Munich le 1er avril 1934, Rosche a suivi des études universitaires et a immédiatement rejoint les rangs de BMW, travaillant simultanément sur les moteurs de compétition et ceux des voitures de série. Entre 1979 et 1996, Rosche a occupé le poste prestigieux de directeur technique de BMW Motorsport.

Après avoir préparé les moteurs de voitures de tourisme de la marque, Rosche a été nommé responsable des moteurs destinés à la Formule 2 et qui ont propulsé les voitures de Jean-Pierre Jarier, Patrick Depailler, Jacques Laffite, Bruno Giacomelli, Marc Surer et Corrado Fabi vers le titre de champion d’Europe de F2. Rosche a aussi développé le six cylindres de 3,5 litres qui fut boulonné sous le capot des M1 de la fameuse série Procar.

En 1980, BMW a passé un accord avec Bernie Ecclestone afin de monter en F1 avec l’écurie Brabham. Le petit quatre cylindres de 1,5 litre, gavé par un énorme turbo, était puissant, mais fragile. Nelson Piquet a quand même récolté une première victoire à son volant au Grand Prix du Canada, à Montréal, en 1982.

D'énormes progrès furent ensuite réalisés avec le carburant (grâce à BASF, géant de la pétrochimie) et en électronique, et la Brabham BT52-BMW décrocha le titre mondial en 1983 face à la Renault d’Alain Prost. Puis, le moteur devint fragile comme du verre et il ne récolta que huit victoires en Grand Prix avec Brabham, avant que BMW ne quitte la scène de la F1 en 1986. Entre-temps, Gerhard Berger l’avait fait triompher au Mexique, remportant la victoire au volant d’une Benetton-BMW.

Au début des années 90, Rosche et Murray ont à nouveau collaboré ensemble sur la McLaren F1 de route. Rosche a alors développé le fabuleux V12 qui permit à McLaren de gagner les 24 Heures du Mans en 1995.

Quelques années plus tard, Rosche fut impliqué avec Williams qui construisit le châssis de la BMW V12 LMR qui remporta une autre victoire au Mans en 1999. Suite à une restructuration administrative, Rosche fut malheureusement démis de ses fonctions l’année suivante, l’empêchant d’effectuer un retour en F1 avec Williams.

Andy Cowell, patron du département des moteurs F1 chez Mercedes-Benz, a commencé sa carrière aux côtés de Rosche à l’époque Williams. Cowell admet que son travail actuel sur le V6 turbo hybride Mercedes est fortement inspiré des idées, concepts et méthodologies enseignés par Rosche.

Avec le décès de Rosche, une autre importante page d’histoire de la F1 est définitivement tournée.

Article suivant
Le Groupe Stratégique définit plus clairement les pénalités

Article précédent

Le Groupe Stratégique définit plus clairement les pénalités

Article suivant

James Allison vers Mercedes ?

James Allison vers Mercedes ?
Charger les commentaires