La fiabilité a fait défaut à Renault

partages
commentaires
La fiabilité a fait défaut à Renault
Par : Benjamin Vinel
25 mai 2017 à 18:30

Le Grand Prix de Monaco a plutôt mal commencé pour Renault Sport F1 Team, lors des deux premières séances d'essais libres.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hülkenberg, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17

En effet, Nico Hülkenberg a passé sa matinée au garage en raison d'un problème électronique, alors qu'un souci d'unité de puissance a coupé court à l'après-midi de Jolyon Palmer. Bilan : 93 tours de piste ce jeudi, moins que toute autre équipe.

De plus, le rythme n'est pas forcément satisfaisant, comme en témoigne le 17e chrono de Hülkenberg, à plus de deux secondes du meilleur temps en EL2.

"Ce matin, tout le travail était pour les mécaniciens et je n’ai pas pu prendre mes marques", commente l'Allemand. "Nous avons progressé cet après-midi, lors d’une séance sans problème. À cause du temps perdu lors des EL1, nous étions un peu en deçà de nos attentes. Je me suis concentré sur l’évaluation des pièces et des réglages, plus que sur la performance absolue. Nous avons donc une grosse marge de progression pour samedi."

Il était également difficile de trouver le positif pour Jolyon Palmer, dont le meilleur chrono du jour n'est qu'un 1'15"616, probablement loin de ce qu'il aurait pu réaliser s'il avait pu rouler durant l'entièreté des EL2.

"À Monaco, le secret est de construire sa confiance en accumulant les tours", souligne le Britannique. "À cet égard, la matinée a été positive. L’après-midi le fut moins ! Il y a certainement des progrès à faire, aussi bien pour moi que pour la voiture. Je suis impatient de revenir en piste, même si nous devrons attendre un jour de plus que d’habitude pour disputer les EL3 puis les qualifications. Évidemment, nous avons manqué de réussite cet après-midi, mais nous avons du potentiel à dévoiler pour la suite du week-end."

Le Losange a toutefois bon espoir de redresser la barre en vue des qualifications. "Cette journée ne correspond certainement pas à ce que nous souhaitions pour un début de week-end à Monaco. Nous avons du pain sur la planche, mais nous savons dans quelles directions travailler en vue des qualifications de samedi", conclut Nick Chester, directeur technique.

Prochain article Formule 1
Vandoorne : "Bâtir une relation personnelle" avec les ingénieurs

Previous article

Vandoorne : "Bâtir une relation personnelle" avec les ingénieurs

Next article

"Sept voitures en trois dixièmes" à Monaco, dont une Haas

"Sept voitures en trois dixièmes" à Monaco, dont une Haas

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Pilotes Nico Hülkenberg , Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions