Guide F1 2018
Dossier

Guide F1 2018

Guide F1 2018 - Force India ou l'éternel exploit ?

partages
commentaires
Guide F1 2018 - Force India ou l'éternel exploit ?
Par : Basile Davoine
19 mars 2018 à 10:56

Force India sort des deux plus belles saisons de son Histoire, et aspire à conserver sa quatrième place dans la hiérarchie. Mais la position de "meilleur des autres" est très convoitée pour 2018...

Force India

Après avoir décroché la quatrième place du championnat constructeurs en 2016, on se demandait si Force India avait les moyens de conserver son rang en 2017... Quelques mois plus tard, on avait presque des scrupules à avoir osé se poser une telle question ! Un an après, il est pourtant inévitable de remettre cette interrogation au centre du jeu. Pour certains, cela aura été une surprise, pour d'autres une confirmation : l'exercice de la saison passée a été impressionnant pour l'écurie indienne. La solidité du package a fait des merveilles, et pendant ce temps, l'écurie au budget plus que modeste a pu profiter de l'absence en haut de grille de Williams, Renault et McLaren-Honda.

D'une lutte face à l'écurie de Grove il y a deux ans, c'est à une bataille rangée que l'on devrait passer en 2018. Derrière un trio d'équipes de pointe que l'on imagine mal avoir changé – reste à savoir dans quel ordre entre Mercedes, Ferrari et Red Bull – la place de quatrième sera plus enviée que jamais cette année. Et les candidats ne manquent pas : McLaren peut revenir dans la danse grâce au moteur Renault ; l'écurie d'usine du motoriste français continue sa progression ; tandis que Toro Rosso a peut-être une surprise à offrir avec le bloc Honda pendant que le niveau de Haas reste à surveiller.

Les essais hivernaux n'ont pas été une sinécure pour Force India à Barcelone. L'écurie a été la dernière à présenter sa monoplace, qui n'avait pas encore pris la piste pour le moindre "shakedown" avant son arrivée en Catalogne. La première semaine a donné le sentiment d'observer une équipe irrémédiablement en retard, mais face à ce constat, on peut relever deux points éventuellement rassurants : d'une part l'équipe n'a pas perdu grand-chose en temps de piste puisque les conditions ont été exécrables pour tout le monde, d'autre part les tests d'intersaison poussifs sont presque une habitude dans ses rangs.

Esteban Ocon, Force India VJM11

Passée la présence en piste inévitable, moyennant finances, du pilote essayeur Nikita Mazepin, Force India a pu s'atteler à un programme beaucoup plus productif lors de la deuxième semaine à Barcelone. Esteban Ocon et Sergio Pérez n'ont pas rechigné à la tâche, portant finalement le kilométrage de la nouvelle VJM11 au-delà des 3000 kilomètres, devant Haas et McLaren et dans la même fourchette d'assiduité que Toro Rosso, Williams, Renault, Sauber et Red Bull sur l'ensemble des deux semaines.

Certes, sur le plan chronométrique la monoplace conçue à Silverstone n'a jamais semblé très en verve, mais la lecture de la feuille des temps reste un exercice particulièrement périlleux dans lequel il est préférable de ne pas s'aventurer lors des tests hivernaux. On peut en revanche retenir la satisfaction affichée au soir du dernier jour, avec une F1 qui n'a pas semblé mettre en lumière de gros points noirs, à moins d'un secret bien gardé.

D'ici Melbourne, l'équipe dont l'identité reste encore floue – un changement de nom est encore possible avant le Grand Prix d'Australie – prévoit l'introduction d'un package d'évolutions basé sur les données récoltées à Barcelone. Une approche toutefois adoptée par l'essentiel du plateau.

Ces deux dernières années, Force India a toujours lancé sa saison avec une monoplace loin de son plein potentiel, mais avec une capacité répétée à tirer les marrons du feu, notamment lors de premiers Grands Prix lors desquels la fiabilité pouvait faire défaut chez la concurrence. C'est clairement sur ces points forts que le team, propriété d'un Vijay Mallya toujours tenu à distance, et dirigé au quotidien par Bob Fernley, devra s'appuyer pour renouveler l'exploit. 

Conclusion

La mission de Force India est claire pour cette saison 2018 : tenir son rang. Les moyens pour y parvenir n'ont pas changé, et c'est sans aucun doute le talon d'Achille de l'écurie, mais celle-ci a démontré à maintes reprises désormais qu'elle savait faire de petits miracles. Avec une mentalité et un savoir-faire qui ne sont pas sans rappeler les belles années d'Enstone, la structure aux couleurs roses a quelques atouts dans sa manche pour y parvenir, et non des moindres : continuité réglementaire, stabilité du line-up solide formé par Ocon et Pérez, et une motorisation Mercedes.

Points forts Points faibles
 Rapport performance/budget  Environnement économique fragile
 Unité de puissance Mercedes   Retard apparent lors des essais de Barcelone
 Deux pilotes rapides et réguliers...  ... mais qui doivent gérer leur rivalité !
Diapo
Liste

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
1/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
2/20

Photo de: Sahara Force India F1

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
4/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
5/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
6/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Sergio Perez, Force India VJM11 dans le garage

Sergio Perez, Force India VJM11 dans le garage
7/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
8/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Arrêt au stand pour Sergio Perez, Force India VJM11

Arrêt au stand pour Sergio Perez, Force India VJM11
9/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Sergio Perez, Force India VJM11, au stand

Sergio Perez, Force India VJM11, au stand
10/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
11/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
12/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
13/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
14/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Esteban Ocon, Force India

Esteban Ocon, Force India
15/20

Photo de: Sahara Force India F1

Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban Ocon, Force India VJM11
16/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
17/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
18/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
19/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Sergio Perez, Force India VJM11

Sergio Perez, Force India VJM11
20/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Prochain article Formule 1
McLaren : Alonso est un pilote "différent" en 2018

Previous article

McLaren : Alonso est un pilote "différent" en 2018

Next article

La Toleman pilotée par Senna à Monaco est à vendre

La Toleman pilotée par Senna à Monaco est à vendre

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Preview