Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Haas envisage des consignes d'équipe entre Grosjean et Magnussen

partages
commentaires
Haas envisage des consignes d'équipe entre Grosjean et Magnussen
Par :
29 juil. 2019 à 12:49

Suite à un énième accrochage en course entre ses deux pilotes, l'écurie américaine pourrait ne pas avoir d'autre choix que l'instauration de consignes d'équipe.

Malgré les avertissements et la colère de leur patron après le Grand Prix de Grande-Bretagne, les pilotes Haas ont de nouveau dépassé la limite en course, se touchant roue contre roue en fin de course en Allemagne. Le contact n'a cette fois-ci pas entravé les chances de l'équipe, puisque Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont terminé dans les points (septième et huitième après les pénalités infligées aux Alfa Romeo), mais ce nouvel épisode n'a évidemment pas plu à Günther Steiner. Ce dernier s'accorde encore un temps de réflexion, mais a confié qu'un recours aux consignes d'équipe pourrait désormais s'avérer inévitable. 

Lire aussi:

"Je dois y réfléchir, mais il n'y a pas de nombreuses options", estime le directeur de l'écurie américaine. "Je pense qu'à un certain stade, il faut faire quelque chose. Normalement, j'essaie d'éviter ça, comme vous le savez, car j'aime la course, et c'est ce que nous devrions faire, mais si ça se retourne toujours contre nous, je ne peux pas continuer comme ça. Nous avons eu de la chance qu'il ne se passe rien, qu'ils soient tous les deux là [dans le top 10], mais ça aurait pu leur nuire."

L'usage des consignes de course, Günther Steiner y a en fait déjà cédé dimanche après le contact roue contre roue survenu à l'épingle entre les deux pilotes. Dans la foulée, il a ainsi ordonné à Magnusen de céder sa position à Grosjean, qui était le plus rapide des deux à ce moment-là. "Le bon sens prévaut", insiste-t-il. 

De telles tensions en piste entre deux coéquipiers n'ont absolument rien d'inédit, mais la situation actuelle traversée par Haas impose à l'écurie de ne pas se laisser distraire par cette lutte interne. L'équipe cherche depuis plusieurs Grands Prix maintenant à comprendre ce qui ne fonctionne pas avec sa monoplace, menant de nombreuses comparaisons et ayant laissé Grosjean revenir à la spécification de Melbourne, non sans succès. Si des réponses commencent à poindre, tout n'est pas encore réglé, et Haas aimerait ne pas gaspiller son énergie à autre chose. 

"C'est un casse-tête, oui", ne cache pas Steiner. "Ça ne nous aide pas à trouver une solution, ça ne nous aide pas toujours à être constructifs. Je pense à des choses auxquelles je ne devrais pas penser. Je devrais penser à tout le reste. Il se passe beaucoup de choses, et plus on peut se concentrer sur le véritable problème, mieux c'est. On ne peut pas continuer, sur chaque Grand Prix, à se rentrer dedans. Ça commence à durer."

Article suivant
Verstappen : Nous avons pris toutes les bonnes décisions

Article précédent

Verstappen : Nous avons pris toutes les bonnes décisions

Article suivant

La pression pèse sur Gasly mais Red Bull ne changera rien en 2019

La pression pèse sur Gasly mais Red Bull ne changera rien en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine