Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Haas prévoit une spécification Melbourne "hybride" à Sotchi

partages
commentaires
Haas prévoit une spécification Melbourne "hybride" à Sotchi
Par :
25 sept. 2019 à 14:12

Haas devrait disposer, pour ses deux pilotes, d'une spécification Melbourne "hybride" pour le Grand Prix de Russie 2019 de F1, toujours dans le but de trouver la racine de ses problèmes.

Grosjean disposait à Singapour d'une version hybride de la Haas VF-19, composée du fond plat, des déflecteurs et de l'aileron arrière avec lesquels l'écurie a débuté la saison ainsi que de la dernière version des pontons et de l'aileron avant. Il s'agissait de l'unique version possible pour un tel package mais la structure a bon espoir de pouvoir en faire disposer à Kevin Magnussen à Sotchi.

Interrogé par Motorsport.com concernant le plan pour l'après Marina Bay, le directeur Günther Steiner a déclaré : "C'est un hybride [désormais]. Ce n'est pas totalement la spec d'Australie, car il faudrait sinon changer le châssis. La voiture de Kevin n'était pas lente et il faut analyser les deux voitures pendant la course, mais pour l'instant le plan est que nous revenions à la spec dont disposait Romain, avec les deux voitures. C'était déjà prévu avant."

Lire aussi :

L'hybridation des packages vise à contrer le fait que l'ensemble des évolutions mises en place depuis l'Australie n'ont pas produit de gains substantiels. Steiner reconnaît même que si l'écurie avait débuté la saison avec la voiture dotée des toutes dernières évolutions, elle n'aurait pas été plus rapide. "Ça n'aurait pas été meilleur. Il y aurait peut-être eu un profil de fonctionnement différent, mais ça n'aurait pas été meilleur."

La source de ces difficultés serait un problème de corrélation des données issues de la soufflerie. La performance entrevue à l'usine ne se retrouve pas sur la voiture en piste. L'écurie fait désormais face à une course contre la montre pour comprendre ce qui ne va pas, afin que cela ne se répète pas avec la monoplace 2020.

"Nous travaillons dessus", a ajouté Steiner. "Nous savons que nous avons un problème mais nous pensons arriver [à le régler]. Nous ferons des tests pendant les courses restantes pour découvrir pourquoi il se passe ce qui se passe ou pourquoi il y a ce problème de corrélation. [...] Je pense que si lors des deux à quatre prochaines courses nous trouvons quelque chose, ça ira quand même."

Avec Jonathan Noble 

Article suivant
La base de données de la FIA désormais accessible aux fans !

Article précédent

La base de données de la FIA désormais accessible aux fans !

Article suivant

Renault trouve la sévérité des pénalités techniques "triste"

Renault trouve la sévérité des pénalités techniques "triste"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard