Hamilton : "Ferrari a aussi progressé grâce au châssis"

Le Champion du Monde estime que les progrès effectués par la Scuderia Ferrari ne se situent pas uniquement au niveau de l'unité de puissance italienne. Hamilton est d'avis que le retour aux avant-postes des rouges est également lié à leurs avancées aérodynamiques, après que Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de Malaisie le week-end dernier.

À Sepang, Vettel et Ferrari ont fêté ensemble le premier succès de la Scuderia depuis le Grand Prix d'Espagne 2013, mettant ainsi fin à une série de 34 courses sans victoire ; soit la plus longue traversée du désert de l'équipe italienne depuis 21 ans. Hamilton a dû se contenter du premier accessit au volant de sa Mercedes, devant son équipier Nico Rosberg.

Seulement quatrième du championnat des constructeurs en 2014, Ferrari a connu une crise sans précédent l'an dernier avant de céder à une véritable révolution de palais durant l'hiver. Si la Scuderia allait forcément progresser cette saison, personne ne s'attendait cependant à ce que la SF15-T soit si vite en mesure de remporter un Grand Prix.

L'aérodynamique continue à faire la différence en Formule 1

Lewis Hamilton

Ferrari est maintenant la deuxième force du plateau, et si bon nombre d'observateurs avancent les progrès fulgurants de l'unité de puissance produite à Maranello, le Champion en titre estime lui que l'ensemble du package est responsable du pas de géant effectué par l'écurie de Maurizio Arrivabene.  

"Ferrari a énormément progressé," déclare Hamilton. "C'est formidable de les voir effectuer de telles avancées à la fois avec la voiture et le moteur. Beaucoup évoquent une unité de puissance très rapide mais je peux vous dire que l'aérodynamique continue à faire une énorme différence en Formule 1."

Hamilton admet avoir été surpris par le rythme adopté par Vettel et Räikkönen en Malaisie. Le pilote finlandais a terminé quatrième après avoir été pourtant victime d'une crevaison en début de course.

"Il faut reconnaître qu'ils ont réalisé un travail fantastique," poursuit-il. "Personne ne s'attendait à ce qu'ils soient si rapides et surtout en si peu de temps. Nous savions que leur rythme était bon, bien meilleur que l'an dernier. Mais nous ignorions à quel point ils avaient progressé, y compris sur le châssis."

Mercedes ne compte évidemment pas rester les bras croisés après avoir été vaincu à Sepang. À Brackley comme à Stuttgart, le travail a déjà repris de plus belle, tandis que les fans de Formule 1 se mettent à rêver à un duel historique entre les Flèches d'Argent et les bolides marqués du Cheval Cabré...

Lire aussi : Mercedes ne lâchera rien à Ferrari sur le développement

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari , Mercedes
Type d'article Actualités
Tags ferrari, kimi raikkonen, lewis hamilton, maurizio arrivabene, mercedes, moteur, nico rosberg, scuderia, sebastian vettel, unité de puissance, v6