Komatsu - L'impact de Grosjean chez Haas est "énorme"

partages
commentaires
Komatsu - L'impact de Grosjean chez Haas est
Par : Benjamin Vinel
27 oct. 2016 à 15:10

L'an dernier, à l'aube de ses débuts en Formule 1, la nouvelle écurie Haas F1 Team était à la recherche d'un leader. C'est sur Romain Grosjean qu'elle a jeté son dévolu.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Ayao Komatsu, ingénieur de course Haas F1 Team lors de la conférence de presse de la FIA
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team lors d'une photo de groupe
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Grosjean s'est parfaitement affirmé dans ce rôle, profitant de ses quatre saisons d'expérience en Formule 1 pour aider l'équipe techniquement, et marquant l'intégralité des 29 points de Haas en 2016.

Ayao Komatsu, ingénieur de course en chef, travaille avec Grosjean depuis le début de la carrière du pilote français en Formule 1 et ne tarit pas d'éloges sur lui. Notamment lorsque Motorsport.com lui demande, dans une interview exclusive, quel a été l'impact d'un pilote d'expérience comme Grosjean chez Haas.

"Il est énorme", répond Komatsu. "Romain est très rapide, mais c'est pourquoi je dis qu'Esteban fait du très bon travail : en qualifications, il est très proche de Romain, il le bat parfois, donc il a fait un énorme pas en avant. Mais en course, Romain est très, très bon. Surtout quand il est dans les points. Sa course au Japon était exceptionnelle. Très, très bonne."

"Par ailleurs, s'il essaie de faire une stratégie à un arrêt qui est à la limite de la durée de vie des pneus, il sait exactement comment la faire fonctionner. Si vous lui demandez de faire tenir les pneus pendant 30 tours, il sait ce qu'il doit faire pendant les cinq ou dix premiers tours pour les faire tenir pendant ces 30 tours. C'est ça, l'expérience."

Grosjean se plaint-il trop ?

Cette saison, il n'est pas rare d'entendre Romain Grosjean se plaindre à la radio. Fréquemment, le pilote Haas critique l'équilibre de sa VF-16, déplore le manque de constance de ses freins. Cependant, selon Komatsu, ce n'est pas un problème tant que ces remarques sont constructives.

"Romain est un être humain, il est émotif. Il faut qu'il le gère. Mais si on lui enlève cette émotion, je suis sûr qu'il ne sera pas rapide. Il est comme il est. Je le connais depuis 2009, nous avons fait 100 courses ensemble ; c'est son 100e Grand Prix, et nous avons fait toutes les courses ensemble. Donc je le connais très bien. Son expérience et son retour technique sont inestimables pour nous", conclut le Japonais.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Casquette Haas de Romain Grosjean
Casquette Haas de Romain Grosjean, sur Motorstore.com
Prochain article Formule 1
Villeneuve se félicite de l'interdiction de la "défense Verstappen"

Previous article

Villeneuve se félicite de l'interdiction de la "défense Verstappen"

Next article

Ecclestone veut construire un mur autour des virages

Ecclestone veut construire un mur autour des virages

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités