Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Kubica sans solution et en mal de préparation

partages
commentaires
Kubica sans solution et en mal de préparation
Par :

Robert Kubica ne s'attend à aucun coup d'éclat de sa part ou de celle de Williams à Bakou, malgré un tracé unique en son genre qui a réussi à son écurie par le passé.

Robert Kubica, Williams Racing parcourt la piste à pied avec son équipe
La piste
Robert Kubica, Williams Racing
Robert Kubica, Williams FW42
La piste
Robert Kubica, Williams Racing
La piste
Robert Kubica, Williams FW42

Robert Kubica affiche d'entrée la couleur à son arrivée à Bakou : malgré le caractère peu commun du tracé azéri, il ne faut pas s'attendre à des miracles chez Williams. Historiquement, ce circuit reste le théâtre du dernier podium de l'écurie en F1, avec Lance Stroll en 2017, mais l'idée même d'aller grappiller le moindre point semble déjà très lointaine aujourd'hui.

Alors que la FW42 affiche un déficit de performance criant sur la concurrence, Robert Kubica doit en plus composer avec une monoplace au volant de laquelle il se sent perdu par rapport à son coéquipier George Russell, y compris lorsqu'il utilise les mêmes réglages. L'écurie de Grove a travaillé pour trouver des solutions, mais rien n'y fait pour le moment.

Lire aussi :

"Je ne sais pas exactement comme nous allons aborder cette semaine, mais de ce que je sais, je dirais que les gars ont travaillé et essayé de comprendre, mais pour le moment nous n'avons pas de solution claire", prévient le pilote polonais.

"Bakou a montré que tout était possible, mais je pense que nous sommes trop loin du peloton pour penser à ça", reprend-il. "Bien sûr, lors des précédentes éditions, notamment il y a deux ans, beaucoup de choses se sont passées pendant la course et certaines voitures ont fini devant, mais nous verrons bien. Avant toute chose, c'est un nouveau circuit pour moi donc je ne pense pas trop à la course. Je pense à la manière d'aborder le week-end correctement et d'essayer d'avoir immédiatement un bon feeling sur un circuit urbain."

Un simulateur pas à jour

De retour en Grand Prix cette année, Kubica va renouer avec un circuit totalement urbain pour la première fois depuis sa participation au Grand Prix de Singapour en 2010. S'il s'en fait une joie, il déplore cependant de n'avoir pas pu effectuer la préparation idéale en raison du manque de mise à jour du simulateur à Grove.

"C'est un tout nouveau circuit pour moi", répète-t-il. "J'ai fait quelques tours dans le simulateur mais malheureusement, notre circuit dedans n'est pas représentatif de la réalité, donc ce sera vraiment ma première approche demain. Je m'attends à être très vigilant au début de la séance, et c'est normal quand on va sur un circuit urbain pour la première fois. Ça a toujours été particulier de piloter proche des murs par le passé. C'est un pilotage un peu différent."

Pirelli dévoile les gommes sélectionnées pour le GP d'Autriche

Article précédent

Pirelli dévoile les gommes sélectionnées pour le GP d'Autriche

Article suivant

Souffrant, Russell manque la conférence de presse

Souffrant, Russell manque la conférence de presse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Catégorie Jeudi
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams Racing
Auteur Basile Davoine